Les derniers Romans chroniqués




vendredi 16 septembre 2011

[Chronique] Honey x Honey, Integrale





Parution en 2010
chez Glénat
  192 pages - 5.90 E
Série Terminée en 8 tomes



“Honey”… Contrairement à sa douce sonorité, ce terme n’a rien de plaisant puisqu’il désigne le serviteur (sélectionné parmi les élèves de la section normale) qui s’occupe personnellement d’un élève de la section kuge, réservée aux enfants de riches familles. Yuzuru fait la désagréable connaissance de Kai, alors qu’elle travaille au cours des vacances d’été… Le jour de la rentrée, elle apprend avec stupéfaction qu’elle est devenue la “honey” de Kai ! Va-t-elle pouvoir s’acquitter de ses nouvelles fonctions, et supporter cet adolescent capricieux ?














Dans le lycée ou nos protagonistes étudies, il existe une section appelé Kuge réservé a 9 élèves de bonnes familles. Le règlement de l’école autorise cette section a disposé d’un serviteur choisi parmi les élèves de la section normale. Ces serviteurs sont appelés Honey. Ce système a été créé afin de faciliter le travail et les études des maîtres. En contrepartie, le honey est exempté de frais de scolarités !

Yuzuru, jeune lycéenne issue d’une famille ordinaire se retrouve forcée de devenir la Honey de Kai, jeune homme riche et capricieux qui n’a aucun respect des gens qui l’entourent. N’ayant que peu de ressources, ses parents sont ravies de cette situation mais a quel prix pour Yuzuru !

 Elle devra supporter nombreuses brimades et stratagèmes pour rester au coté de Kai car bien évidemment, nos deux héros tombent amoureux et beaucoup n’approuvent pas cette union. Camarade de classe jaloux, fiancée officielle qui débarque, manipulation de l’école, toutes les situations classiques mais bien sur inefficace pour notre joli couple inébranlable.

Kanan Minami est une de mes mangaka favorite avec L’amour à tout prix, seulement l’histoire de Kai et Yuzuru m’a déçue. Trop de choses évidentes,  de problèmes trop facilement résolus  et surtout de situations déjà vues : la fille niaise et le beau gosse qui tombent fou amoureux, le garçon manipulateur et capricieux qui devient un bon garçon. Un classique chez les auteurs de Shôjo. La fin de l’histoire est un peu bâclée et je n’ai pas été touché par la scène finale qui était censé « faire couler les larmes ». Cela reste néanmoins une bonne lecture.


3 commentaires:

  1. J'ai exactement le même avis que toi! Autant j'avais adoré l'amour à tout prix et Rhapsody in heaven, que là je suis un petit peu déçue. Les 2 derniers tomes sont un peu superflus à mon avis.
    Je ne savais que ça a été adapté en anime. Je vais essayer de les trouver.
    Je vais peut-être me laisser tenter par Tsubaki Love, il parait que c'est plus soft.

    RépondreSupprimer
  2. Mmm encore un manga à mettre dans ma WISH-list ^^

    RépondreSupprimer
  3. Je te les prêterais Caro!
    Moi aussi je vais tester Tsubaki Love mais pas pour le moment, yen a que 3 de sortie...

    RépondreSupprimer

Merci de votre commentaire, j'essayerais de répondre a tous le monde!