Les derniers Romans chroniqués




jeudi 1 septembre 2011

[Chronique] L'origine de la violence





Parution le 7 avril 2010
chez Le Livre de Poche
Éditeur d'origine: Édition Le Passage
341 pages - 7.10 E
One Shot



Lors d'un voyage scolaire en Allemagne, un jeune professeur découvre au camp de concentration de Buchenwald la photographie d'un détenu dont la ressemblance avec son propre père Adrien, le stupéfie. Rentré en France, il retrouve son père, mais le souvenir de la photographie ne le quitte plus. Il décide alors de se lancer dans une recherche qui va bouleverser sa vie. Au cours de sa quête à travers la France et l'Allemagne, le jeune homme se rend compte qu'on ne se débarrasse pas si facilement du passé - ni du sien, ni de celui de sa famille. Lorsqu'on remonte à l'origine de la violence, c'est sa propre violence qu'on finit par rencontrer.











L’origine de la violence est un roman de Fabrice Humbert qui traite de sujet tels que le nazisme et la déportation des juifs durant la seconde guerre mondiale. Un jeune professeur, lors d’un voyage scolaire au camp de concentration de Buchenwald se focalise sur l’une des photos dont l’un des personnages ressemble étrangement à son propre père ! Cette image le poursuivant depuis, il ne peut s’empêcher de partir à la recherche de l’identité de cet homme qui n’est autre que son grand-père. Grâce a cette découverte, il apprendra l’histoire de sa véritable famille. 

La première partie du roman raconte l’histoire de son grand-père, David Wagner, et de son enfance jusqu'à son passage a Buchenwald ou il trouva la mort ! On y découvre les conditions de vie à l’intérieur des camps de concentration, la manière dont les juifs sont traités et surtout le sadisme des allemands sous le régime Hitlérien. Les scènes sont parfois choquantes et nous font mal rien qu’en les lisant. Cependant elle n’en reste pas moins passionnantes.

La seconde partie  quand a elle m’a semblé un peu plus ennuyeuse. A travers son enquête sur l’origine de sa famille, il découvrit lui même son identité et les raisons de sa propre violence… ce qui va littéralement changer sa vie et les liens entre sa famille actuelle.

L’origine de la violence est un bon roman qui nous fait réfléchir sur nos origines, cependant je ne sais pas si cette recherche du passé est une bonne chose. Peut-être faut-il parfois vivre avec ce qu’on a plutôt que de perturber sa vie avec un passé douloureux …


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre commentaire, j'essayerais de répondre a tous le monde!