Les derniers Romans chroniqués




mardi 6 septembre 2011

[Chronique] Meurtres entre soeurs




Parution le 15 mars 2011
chez Le Livre de Poche
Éditeur d'origine: Éditions Autrement
  252 pages - 6.69 E
One Shot



Olivia et Emily, des demi-sœurs, vivent une enfance heureuse dans l'Angleterre des années 1950. Jusqu'au jour où Mo et Pa font un troisième enfant : Rosie, la petite princesse, leur préférée. Une vraie peste. Peu à peu, Rosie parvient à empoisonner l'existence de toute la famille, poussant Olivia et Emily dans leurs derniers retranchements. Comment s'en débarrasser ? Coups bas, manipulations en tous genres, vengeances: impossible de s'ennuyer à la lecture de ce roman jubilatoire, aux héroïnes aussi cyniques que déjantées. Un festival d'humour noir !














 

Durant la seconde guerre mondiale, Maureen et Edwin perdent tous les deux leurs époux respectifs. Ils se rencontrent, tombent amoureux puis s’installent dans la maison familiale de Mo au sein d’un petit village anglais. Chacun d’eux a une fille, Olivia et Emilie, toutes deux du même âge qui malgré un début difficile deviennent très proches ! Puis l’année de leurs 10 ans, leur vie est bouleversée par un nouveau bébé : Rosie. Les filles partent en pensionnat pour leurs études, et Rosie devient le seul centre d’intérêt de ses parents. Le retour à la maison de ses sœurs n’arrange pas ses affaires de petite fille gâtée. Peu à peu, elle va détruire leur vie toute entière.

Meurtres entres sœurs est un livre comme je n’en ai jamais lu. L’auteur exploite avec talent la famille anglaise de l’après guerre quasi parfaite : un remariage, des demis sœurs qui s’aiment puis un bébé de cette nouvelle union. Du moins en apparence car Rosie des son plus jeune âge représente la manipulation et l’égoïsme d’une enfant pourri gâtée !

" A l'âge de cinq ans, Rosie connaît ses parents sur le bout des doigts et les fait manger dans le creux de sa main. A dix ans, elle pourrait en remontrer à Iago, question rouerie. Elle devient championne de stratégie en deux temps trois mouvements. Elle n'a jamais entendu l'expression "diviser pour régner", mais elle sait parfaitement la mettre en pratique. "
La cruauté de Rosie envers sa famille est assez exceptionnelle : vengeance, coup bas, manipulation, Rosie excelle dans ces domaines, on ne peut que la détester.

Le titre Meurtres entre sœurs pourrait évoquer un de ces polars anglais ou chaque avancée est connue d’avance, or Willa Marsh a su nous raconter une histoire dramatique mais sous un ton de sarcasmes et d’humour décalés ce qui nous oblige à compatir avec Liv et Em et à détester Rosie, peut- être même encore plus qu’elles.  Durant ces 50 longues années, notre souhait le plus chère est de faire disparaitre cette peste sans scrupule dotée d’un compte en banque à la place du cœur.

La fin de l’histoire n’en ai pas moins jubilatoire tout en restant dans l’ironie. Amateur d’humour noir, ce livre est fait pour vous !


5 commentaires:

  1. C'est le fameux livre dont tu nous as parlé hier ^^ Il devait être sacrément bien pour que tu le finisses aussi vite !
    ça a l'air sympa à ce que je vois :)

    RépondreSupprimer
  2. Il doit être quand même sacrément dur. J'aime l'humour noir, mais au sein d'une même famille ça me fait un peu flipper. ^^

    RépondreSupprimer
  3. OUi, il est génial.et non, il n'est pas dur a proprement parlé car justement l'humour nous permet de voir les choses différemment.

    RépondreSupprimer
  4. Coucou Yukarie

    rhooooooooo c'est un livre pour moi ça . Je sais plus si je l'ai dans ma pal ! Je vais voir ça !
    Bonne lecture bisoux
    straw

    RépondreSupprimer
  5. Il m'a l'air bien, intéressant, je pense qu'il va rejoindre ma wish list. J'aime bien l'humour noir.

    RépondreSupprimer

Merci de votre commentaire, j'essayerais de répondre a tous le monde!