Les derniers Romans chroniqués




mercredi 19 octobre 2011

[Chronique] Merry Gentry, tome 1: Le baiser des ombres





Parution le 15 mai 2010
chez J'ai Lu (Darklight)
542 pages - 8.90 E
Série en cours



Merry Gentry n'est pas une détective comme les autres. Elle habite Los Angeles, parmi les mortels, et mène une vie professionnelle et sentimentale plutôt calme et rangée. En réalité, elle est la Princesse Meredith NicEssus et a fui sa famille trois ans plus tôt - surtout sa tante Andais, Reine de l'Air et de l'Obscurité de la Cour Unseelie, qui n'a de cesse de vouloir la supprimer. Elle a toujours été exclue des siens parce qu'elle est mi-humaine mi-fey, qu'elle possède peu de pouvoirs. Lors d'une enquête où elle découvre le trafic illégal d'un aphrodisiaque magique - redoutablement efficace -, sa véritable personnalité se dévoile au contact de l'élixir ; et les Gardes de la Reine, créatures ô combien puissantes et viriles, partent aussitôt à sa recherche. Une course-poursuite enragée, semée d'ébats torrides, de complots et de combats magiques, conduit Meredith jusqu'à la Cour où elle connaîtra les desseins cruels que lui réserve sa tante machiavélique. Cruels, certes, mais placés sous le signe de la sensualité et de l'érotisme...













Ce livre est le premier de l’événement "Marque ta page, voyageur" organisé par Calie dont le but est que chaque inscrit fasse voyager l'un de ses livres pour le faire connaitre aux autres. N'ayant jamais lu d’œuvre fantasy, ce fut l'occasion de découvrir le genre.

Merry Gentry, notre héroïne vit dans notre monde, celui des mortels et travaille dans une agence de détective. Une vie tranquille? ... Pas tant que ça car en réalité, il s'agit de la princesse Meredith NicEssus, qui a fui trois ans plus tôt la cour Unseelie afin de se protéger des duels provoqués par ses ennemis n'acceptant pas qu'elle ne soit pas totalement feys. Lors d'une enquête, elle fut victime d'un aphrodisiaque magique très puissant qui dévoilera sa véritable identité au monde qui l'entoure. Très vite, les gardes de la Reine de l'air et de l'obscurité se mettent à sa poursuite afin de la tuer. Cependant,  sa tante Andais, la Reine, souhaite avant tout lui faire une étrange proposition.... ce qui n'est pas dans ses habitudes!

L'histoire de ce livre est plutôt intéressante malgré un rythme assez lent au départ et  un vocabulaire pour le moins incompréhensible. Pour moi qui n'ai jamais lu de fantastique, je ne comprenais pas tous les mots liés aux royaumes de la magie. La cour Seelie? La cour Unseelie? les Feys? les Sluaghs? les Sidhes? Mais que veulent dire tous ces mots? ... Il m'a fallu beaucoup de temps pour arriver a assimiler ce jargon. De même ce fut difficile de rentrer dans l'histoire. La fuite de Meredith est présente dans la moitié du tome, ce qu'il fait qu'au bout d'un moment on commence a s'ennuyer et on tourne en rond se demandant a quel moment apparaitra l'intrigue.

Cependant, les descriptions des lieux et des personnages sont tellement détaillés et intéressantes qu'il est difficile de vouloir refermer ce livre. Il est d'ailleurs impressionnant  de compter autant de personnages dans une œuvre. Entre ses amis du monde réel, ceux de la cour Unseelie, sa famille, ses ennemis... le nombre de protagoniste est réellement important. J'aime beaucoup les gardes de la reine surtout Doyle et Frost qui sous leurs airs de gros durs ont en réalité un cœur et des sentiments. De même, Sholto, roi des Sluagh est très émouvant dans son rôle d’être différent et rejeté. Cependant je suis déçue qu'il ne soit pas plus présent dans la seconde partie du livre.

Ma plus grosse surprise dans ce roman est la présence du sexe. N'ayant lu aucune critique avant ma lecture, je ne me doutais pas a quel point l’érotisme était présent, ... jusqu’à plusieurs pages pour la description d'une fellation! On se demande que penser de l’héroïne qui a chaque occasion s'envoie en l'air avec le premier venu. Mais en connaissant l'intrigue et en découvrant mieux les Sidhes, on se rend compte que le sexe fait partie de leur quotidien et on apprend à lire avec.

En conclusion, malgré un départ assez plat, quand le livre est terminé, on souhaite avoir la suite immédiatement tellement l'intrigue est captivante. On comprend que ce premier tome n'est qu'une introduction a l'histoire véritable de Merry.

Je remercie TheChouille d'avoir proposé ce livre en voyage. J'ai pu découvrir le fantasy ou plutôt l'Urban-Fantasy et connaitre un auteur que je n'aurais sûrement pas cherché à lire seule. J'ai beaucoup aimé ce livre et pour preuve, je me suis déjà procuré le tome 1 a 5 de la saga.



Extrait du livre
"Il y a plein de gamines qui rêvent de devenir un jour princesse chez les fées mais, croyez-moi, c'est complètement surfait ! A l'Agence de détectives Grey, personne ne sait que je suis la Princesse Meredith NicEssus. Cela veut dire que j'ai réussi à cacher ma véritable identité à une tripotée des meilleurs médiums de la ville. Une belle prouesse. Mais mon glamour ne nie rend pas immortelle. Et puisque mon cousin veut ma mort, il vaut mieux que je me planque. Le fait que le jeu "Cherchez la Princesse" soit devenu plus célèbre que "Cherchez Elvis" m'a facilité les choses, c'est évident : La Princesse Meredith dansant à Paris, flambant à Las Vegas... Après trois ans, je fais toujours la une de la presse à scandale. Cela dit, à en croire les derniers gros titres, je suis aussi morte que le King"


Lecture Commune avec Chookette - Nastasia - Livromaniac - MelleLily
Merci a toutes!


8 commentaires:

  1. Si un jour tu lis Le seigneur des anneaux, tu comprendras ton malheur parce que là, pour tous les noms des personnages, des monstres, des cités, etc, etc... C'est une torture !! lol
    Même après avoir lu ta chronique je ne sais pas trop quoi penser de cette histoire donc je pense que je la lirais quand tu me les prêteras que je me fasse ma propre opinion ^^

    RépondreSupprimer
  2. Alalala! Sacré Merry!
    Ton article correspond à ce que j'ai ressenti pendant ma lecture. Le début long, incompréhensible et la fin qui nous tient en haleine! Pris dans mon élan, j'ai lu les deux tomes suivants, et je me suis arrêtée. Beaucoup de longueur, de blabla,pas beaucoup d'action (ou alors dans un lit!)trop de sexe, avec trop de personnes différentes! Je ne suis pas prude, mais là c'est de trop.

    RépondreSupprimer
  3. C'est drôle,j'ai l'impression d'être la seule à ne pas avoir aimé!^^"
    J'ai abandonné à la moitié du livre,je n'ai pas été prise dans l'intrigue et l’héroïne me sortait par les yeux...
    Et effectivement,il y a pas mal de sexe.D'habitude,cela ne me dérange pas mais la j'ai trouvé qu'il y en avait trop.
    Je crois que la bit-lit ce n'est définitivement pas mon truc!

    RépondreSupprimer
  4. Ton billet est intéressant et pour le moins intriguant. Je ne suis pas habituée à ce genre littéraire, je le découvre et j'attend donc de voir ce que j'en pense mais j'ai envie de voir de quoi tu parle en tout cas, j'attend donc impatiemment l'arrivé de ce lire chez moi...;)
    Ps : Merci pour la référence au "marque ta page..." c'est gentil.

    RépondreSupprimer
  5. @Gally: Un de plus que je dois te preter^^
    @ Lili: Contente qu'on est le même point de vue!
    @Dead: Je n'ai jamais lu de Bit-lit, et pour moi ce livre est plus de l'urban fantasy que de la bit -lit. Mais il fait savoir tout essayer.
    @ Calie: pas de pb pour la reference, j'ai hate que tu le lise et de lire ton billet.
    Biz a toutes.

    RépondreSupprimer
  6. Sympa la chronique! Même si ce n'est pas du tout mon genre de lecture.
    Par contre il faudrait que tu justifie tes textes, ça donnerai un tout plus homogène et agréable!
    Bises

    RépondreSupprimer
  7. C'est vrai que si le début est un peu laborieux avec ce livre, passé un certain point ça va beaucoup mieux. Pour ma part, je n'ai pas été surprise par l'érotisme de la série car j'avais été prévenue.

    RépondreSupprimer
  8. Je n'aime pas trop lire les chroniques avant de lire les livres alors j'ai juste lu ta conclusion ! On m'a offert de livres il y a quelques temps, j'espère que j'aimerais !
    Et merci pour la vidéo, je ne l'avais jamais vu !

    RépondreSupprimer

Merci de votre commentaire, j'essayerais de répondre a tous le monde!