Les derniers Romans chroniqués




mercredi 18 janvier 2012

[Chronique] Azur, tome 1: Providence





Parution le 1 juin 2011
chez Delcourt
  48 pages - 10.95 E
Série Terminée en 4 tomes



Bienvenue dans le monde d'Azur! Un monde fantastique où les bateaux volants sillonnent les nuages pour rallier les terres flottantes. Nikki, Sam et Issuzu partent à la recherche du mythique Grand Continent. Mais cette terre attise la convoitise d’autres royaumes qui ne reculeront devant rien pour s’en emparer…
 












Je n'ai encore jamais lu de Bande dessiné de Philippe Ogaki. J'avais entendu parler de la Rose écarlate que j'aimerai lire un jour, mais jamais d'Azur. Ainsi quand l'opération Masse Critique de Babelio l'a proposé, je n'ai pas hésité.

Nous sommes ici dans le monde d'Azur, un monde fantastique ou chaque ville, chaque royaume flotte dans les airs. Ici pas de voiture, pas de route, mais des bateaux volants qui permettent de se déplacer de terres en terres. Notre histoire se déroule a Providence, ville peuplé de pochtrons ou les ruelles sont sombres, délabrés et le port totalement pourri.

Nikki, débarque dans cette ville afin d'y rechercher son grand père: le Capitaine Gayle, navigateur que la plupart croient fou. Notre héroïne est une jeune fille intrépide, plutôt grande gueule, n'hésitant pas à mettre son coup de point a la figure dès qu'un propos ne lui plait pas. Lors d'une de ses bagarres, elle rencontrera le téméraire Sam, homme pour qui le commerce, les femmes et l'argent est une priorité et son ami Issuzu, un loup garou plutôt sensible et surtout, ce qui m'a bien fait rire: végétarien!

Lors de sa recherche, Nikki retrouve la dague de son grand père , dague qui en réalité est un artefact appelé "Larme de la déesse" qui jadis appartenait aux orcs et que ceux-ci recherchent. Puis il y a aussi cette fameuse carte qui selon le Capitaine Gayle, mène au mythique grand continent. Armand, le chef cruel et sans scrupule du Royaume de Mycia et ses gardes sont a sa recherche et persuadés que Nikki l'a en sa possession. 

Ce premier tome est plutôt l'introduction aux futures voyages et aventures de Nikki et de ses "compagnons". Nous ne savons pas encore qu'ils cherchent ce grand continent comme dit dans la présentation de l'éditeur, mais nous avons toutes les cartes en main pour le croire. Des personnages charismatiques, une course aux trésors, de l'action et une fin de tome ou le suspense est totalement présent.

Du coté des dessins, nous retrouvons de très beau décors ce qui augmente davantage le coté imaginaire et fantasy de la bande dessinés, malheureusement, je trouve les personnages un peu trop simpliste et cela est vraiment dommage.

En conclusion, Philippe Ogaki nous présente ici une superbe histoire qui nous tient en halène associée a un brin d'humour et des personnages pour le moins originaux. Je remercie Babelio et les éditions Delcourt qui m'ont fait prendre beaucoup de plaisir a la lecture de cette bande dessiné. Je risque d'ailleurs de me procurer la suite assez rapidement, le tome 2 s'intitulant: "L'oiseau sacré"...



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre commentaire, j'essayerais de répondre a tous le monde!