Les derniers Romans chroniqués




jeudi 26 janvier 2012

[Chronique] God save la France





Parution le 25 aout 2010
chez Flammarion
  461 pages - 19.90 E
One Shot



Nom : Paul West. Age : 27 ans. Langue française : niveau très moyen. Fonction : jeune cadre dynamique promis à un grand avenir. Occupation : déjouer les pièges potentiellement désastreux du quotidien français. Hobbie : lingerie féminine. Signe particulier : Paul West serait le fruit d'un croisement génétique entre Hugh Grant et David Beckham. Jeune Britannique fraîchement débarqué à Paris, créateur, en Angleterre, de la fameuse enseigne Voulez-Vous Café Avec Moi, Paul a bien du mal à s'adapter au pays des suppositoires, des grèves improvisées et des déjections canines. Et il n'est pas au bout de ses surprises...
 













God save la France est le premier livre choisi de cette année 2012 par le club de lecture Lire @ Montpellier, même si mon vote ne lui était pas attribué.

Dans ce livre, nous suivons l'arrivée en France de Paul West, jeune anglais engagé par une société parisienne afin de créer une nouvelle chaine de salon de thé. De tempérament bosseur et si.. british, Paul aura du mal a s'habituer a la vie parisienne que ce soit au travail ou dans la vie quotidienne.

Je ne sais toujours pas si j'ai apprécié cette lecture... car pour moi il n'y avait pas vraiment d'histoire, ni de dénouement. J'ai bien rigolé a suivre les aventures de Paul, mais tout ces clichés sur les français qui en réalité reflétait majoritairement la vie des parisiens devenaient trop prévisible et répétitif.
Pour Paul, tous les français mangeaient  régulièrement des escargots et des huitres, acheter et se balader avec leur baguette de pain sous le bras et ne savait pas respecter les autres. Cependant, certains passages sur la difficulté de trouver un appartement dans la capitale,ou sur ces parisiens qui envahissent la cote Normande avec leurs maisons secondaires (je sais de quoi je parle en tant que Normande et ex-salarié a Deauville) s'avèrent très exact!
De même la dénonciation du système français est excellente. Nous voyons comment une personne de l'extérieur comprend a quel point les français ont une organisation de merde du point de vu administratif et abusent du système médical (bah oui, tant qu'a faire, donner moi plein de médicaments qui ne me servent a rien, de toute façon.. c'est remboursé!).

Dans sa vie privée, les filles qu'il rencontre n'ont aucun intérêt, a la limite peut-être la fille de son patron, Élodie qui arrive a le manipuler (tel père, tel fille) mais d'une manière très sympa et naturelle. Je n'ai pas apprécié la manière dont il parle des françaises rangées en deux catégories: "baisable" ou non car Paul n'hésite pas a nous dévoiler toutes ses pensées les plus intimes jusqu'à nous décrire ses partis de jambes en l'air.

Au travail, j'ai apprécié l'homme travailleur qu'il est et la manière dont il essaye de faire découvrir son pays a ses collègues. De même, son jeu d'hypocrisie partagé avec son patron Jean-Marie était très appréciable jusqu'à ce que la politique s'en mêle. J'ai d'ailleurs décroché a ce moment la...

Pour conclure, God save la France se lit plutôt vite mais comporte de nombreux passages long et sans intérêt. J'ai cependant parfois ris et appris certaines choses intéressantes sur la culture de Paris (c'est deja ca) mais rien d'autres de bien exceptionnel. Peut-être qu'une lecture en Vo serait plus appréciable mais dans mon cas, je ne lirai pas la suite des aventures de Paul.


7 commentaires:

  1. Je l'ai dans ma pal en Vo, je l'avais commencé mais j'ai abandonné car ça m'enervait et surtout le personnage principal que je trouvais trop arrogant. Je ne sais pas si je le reprendrai un jour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, bah j'avais espoir qu'il soit meilleur en Vo... maintenant, au moins c'est clair.

      Supprimer
  2. je l'ai depuis longtemps dans ma PAL, tu ne me donnes pas trop envie de le lire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désolé... certain on aimé la lecture mais moi ca m'a ennuyé! Tu peux toujours essayer..

      Supprimer
  3. Un livre qui ne m'aurait pas tenté et qui ne me tente pas après ta chronique !

    RépondreSupprimer
  4. Apparemment Nanet et toi vous avez beaucoup apprécié le personnage d'Elodie ! Moi elle ne m'a fait rire que lors de sa rencontre avec Paul. Bon, les autres plans de Paul sont encore moins intéressantes il faut dire...

    RépondreSupprimer

Merci de votre commentaire, j'essayerais de répondre a tous le monde!