Les derniers Romans chroniqués




jeudi 23 février 2012

Cette semaine dans ma poche #2


Second rendez-vous de: Cette semaine dans ma poche.... avec au programme les sorties des plus grandes maisons d'éditions en petit format ...




Folio / J'ai Lu / Livre de Poche

Une seule nouveautés pour chacune de ces maisons...


Antonio Tabucchi - Une malle pleine de gens

Karen Marie Moning - Les chroniques de MacKayla Layne, tome 5: Fièvre d'ombres

L.E. Modesitt - Elyseum






Une malle pleine de gens
À sa mort, en 1935, Fernando Pessoa laissa une malle avec des milliers de manuscrits signés par différents auteurs inventés par lui : ses fameux hétéronymes, une «Comédie humaine» où le poète s’est démultiplié en de nombreuses figures, chacune avec sa biographie, son style propre et sa vision du monde.
Antonio Tabucchi, écrivain mondialement reconnu, est aussi un spécialiste de Pessoa, dont il a traduit l’œuvre en italien dès les années soixante-dix. Dans ce recueil d’essais, considéré comme son livre majeur sur le grand poète portugais, il nous emmène dans la constellation Pessoa, avec l’audace d’un cosmonaute à la découverte des mystérieux mécanismes à l’origine de la «perfection des sphères» du système pessoen.

Les chroniques de MacKayla Layne, tome 5: Fièvre d'ombres

MacKayla Lane perd sa soeur Alina, victime à Dublin d'un assassinat aussi cruel qu'inexplicable. Devant la mollesse de la police locale, elle quitte le sud des Etats-Unis pour l'Irlande afin de mener sa propre enquête. Elle y découvre que sa soeur y menait une double vie pleine de mystère au milieu de créatures démoniaques.

Elyseum
Dans un avenir lointain, l’humanité a essaimé à travers la Galaxie. Sur Devanta s’affrontent le bon, la brute et le truand. Le Bon, c’est Blaine Donne. Ancien des services spéciaux, il enquête, moyennant finances, grâce à sa maîtrise de l’informatique et à ses relations. Il est aussi l’Ombre, et protège le faible et l’orphelin durant les nuits de Thurene, la capitale qui a des allures de Nouveau-Paris. La Brute, ces sont les frères Eloi, qui ont décidé d’investir dans un projet ambitieux. Le Truand, Judeon Maraniss, un physicien sans génie, tente de créer un univers-bulle, distinct du nôtre mais qui enflera aux dépens de celui-ci, condamné. Donne parviendra-t-il à dévoiler le mystérieux projet Elyseum ? Space opera, polar, espionnage, western ? En tout cas divertissant.







POINTS

5 nouveaux romans pour le cercle points cette semaine!


Andreï Makine - Le livre des brèves amours éternelles

Assia Djebar - Les enfants du nouveau monde

Mouloud Mammeri - L'opium et le bâton

Collectif - Quand la nuit se brise

Jonathan Safran Foer - Faut-il manger les animaux?










Le Livre des brèves amours éternelles
(Pas de résumé)

Les Enfants du nouveau monde
« Dans chaque maison où vivent ordinairement quatre à cinq familles, il se trouve toujours une femme, jeune, vieille, peu importe, qui prend la direction du chœur : exclamations, soupirs, silences gémissants quand la montagne saigne » : l’Algérie, en ce printemps 1956, baigne dans le sang. C’est la guerre, oui, mais pas seulement. Car dans ce monde qui vacille des femmes luttent pour sauver leur amour, des sœurs défendent leurs frères, des jeunes filles cheminent des heures dans la montagne pour aller soigner les blessés.
Elles sont la promesse du nouveau monde qui s’annonce.

L’opium et le bâton
« Les ans et les générations, les soleils et les pluies, les guerres et la paix ont modelé ce village qui ne ressemble à nul autre. Ce que des siècles ont fait il suffit ? fffffff (il souffla sur ses doigts) ? du vent d’une nuit pour le détruire, que ce soit la nuit du soleil ou celle de vos esprits. » Tala, niché dans les montagnes, est le village de Bachir et de sa famille. Piégés, déchirés entre le FLN et l’armée française, ses habitants s’interrogent : et si Tala n’était qu’une étoile morte ? Certains comme Tayeb ont vendu leur âme, d’autres comme Bachir et son frère Ali sont partis aider les frères. Entre ces deux extrêmes, une majorité de pleutres, passifs et apeurés… Qui sait si Tala survivra à la nuit des esprits ?

Quand la nuit se brise

Tantôt délicate, tantôt violente, la poésie algérienne de langue française a accompagné les douleurs et annoncé les orages historiques. Poésie de résistance et de transition, elle a maintenu sa vigueur au lendemain de l’Indépendance. Dans le sillage de Jean Amrouche, Kateb Yacine, Malek Haddad, Assia Djebbar ou Messaour Boulanouar, de nouvelles voix ont résonné.
Par-delà les générations, cette anthologie réunit les poètes connus ou à découvrir qui ont fait de la langue française l’outil d’un dialogue nuptial entre les deux rives de la Méditerranée.

Faut-il manger les animaux ?
Comment traitons-nous les animaux que nous mangeons ? Convoquant souvenirs d'enfance et arguments philosophiques, Jonathan Safran Foer se lance dans une vaste enquête. Entre une expédition dans un abattoir et une recherche sur les dangers du lisier de porc, l’auteur explore tous les degrés de l'abomination contemporaine. Un livre choquant, drôle et inattendu qui a déjà suscité passions et polémiques.








Aucune nouveautés chez 10/18 et Pocket cette semaine.
Mais rendez-vous la semaine prochaine!




3 commentaires:

  1. Pour moi ce sera le tome 5 des chroniques de MacKayla Lane!

    RépondreSupprimer
  2. La seule chose intéressante cette semaine!^^

    RépondreSupprimer
  3. La seule chose intéressante... XD Parle pour toi! Perso ce type de bouquins ne m'intéresse pas du tout. Par contre je vois avec plaisir que cette semaine Points met à l'honneur la littérature algérienne avec 3 nouveaux titres :
    Assia Djebar - Les enfants du nouveau monde
    Mouloud Mammeri - L'opium et le bâton
    Collectif - Quand la nuit se brise

    Je vous laisse les histoires de vampires d'entertainment pur et dur ^^

    RépondreSupprimer

Merci de votre commentaire, j'essayerais de répondre a tous le monde!