Les derniers Romans chroniqués




jeudi 2 février 2012

[Chronique] Souviens-toi comme je regrette...





Parution le 17 novembre 2011
chez Société des écrivains
Collection: Théâtre
  82 pages - 10.04 E
One Shot




Un homme, une femme, une chambre. Après des années de silence et de non-dits, Paul et Carla se parlent enfin. Ils s’avouent le manque et l’absence, les mensonges et les ressentis, esquissent en filigrane, en évoquant l’autre, leur propre portrait. Mais pourquoi aujourd’hui renouer avec le dialogue? Pourquoi après tout ce temps, alors que leur mariage n’est plus qu’un champ de ruines? Et s’il existait à cet échange une raison que le lecteur ignore…









Je ne pensais pas lire ce livre si vite, mais quand on a de l’insomnie, il n’y a rien de mieux qu’une bonne lecture… ou pas, car dans mon cas, je ne l’ai refermé qu’une fois terminé. Apres tout, ce n’était pas difficile, il ne contient que 82 pages et se lit vraiment très vite, à peine une heure. Cependant, ce laps de temps m’a suffit pour connaître grand nombre d’émotion et m’a fait redécouvrir les joies de la lecture théâtrale.

Souviens-toi comme je regrette, c’est l’histoire d’un couple, Paul et Carla qui avec les années a fini par se briser et ne connaitra plus le bonheur d’autrefois. Nous retrouvons ici une situation que beaucoup de couples doivent affronter dans la vie quotidienne : la non-communication. Apres des mois, même des années de refus de conversation, Carla prend les devants et ouvre enfin son cœur à Paul pour connaître ses sentiments et se dire les choses… toutes ces choses qui aurait du être dites il y a tout ce temps.

Carla semble être une jolie femme mais qui a préféré se réfugier dans l’alcool, puis la drogue faisant d’elle une loque humaine que son mari n’a pas su aider et reprendre en main. De son coté, Paul a préféré aller voir ailleurs et passer du bon temps avec la meilleur amie de sa femme pour oublier ses soucis de couple. Cela fait des années qu’ils s’ignorent et se disputent, cependant nous sentons vraiment qu’ils s’aiment mais ne savent pas comment s’y prendre l’un et l’autre pour résoudre tous leurs problèmes. 

Au départ, nous ne connaissons pas la raison principale de leur « séparation », mais l’idée que Ségolene Chinosi, intègre des moments de leurs passées sous forme de flash-back dans l’histoire nous permet de nous accrocher d’avantage a la relation de Carla et Paul. Nous comprenons mieux pourquoi ce couple en ai arrivé la, pourquoi Carla s’est mise à boire et pourquoi Paul a une maîtresse. C’est ce qui rend l’histoire très attractive et nous fait réfléchir a s’il est bon ou non de dire la vérité des le départ, car la moindre petite erreur peut provoquer la fin d’une grande histoire.

J’ai adoré lire cette pièce, l’écriture est fluide, la mise en page très simple mais efficace dans la compréhension du texte et les personnages sont très attachants. Les dialogues sont bien écrits et la mise en situation est annoncé des la première scène, ce qui nous fait entrer directement dans l’histoire. Seul petit bémol, je n’ai pas ressenti le petit coté policier promis dans la quatrième de couverture, cependant la fin rattrape largement cet élément. Et quelle fin !!! Un dénouement magnifique, touchant (eh oui, j’ai même versé ma petite larme) et pour le moins imprévisible même si je suis fière d’avoir plus ou moins songé a cette possibilité. Mais si vous souhaitez le savoir, rien ne vous empêche de le découvrir vous-même.  « Souvenez-vous comme vous regretterai… » de ne pas avoir passé un très bon moment avec Carla et Paul.

Je remercie Les agents littéraires, blog qui permet aux petits éditeurs indépendants et livres non médiatisés, d’être connu et partagé dans le monde de la blogosphère littéraire.  De même, je remercie Janyce des éditions Société des écrivains de m’avoir fais parvenir ce livre.


5 commentaires:

  1. Je n'aime pas beaucoup le théâtre mais ton avis me pousse à dire... pourquoi pas!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne lis jamais de théâtre non plus, mais honnêtement, c'est un pure plaisir.

      Supprimer
  2. j'ai beaucoup aimé cette pièce, je ne connaissais pas du tout ce livre et pareil, l'éditeur me l'a envoyé sans qu'on ne le demande. et j'ai fini par le lire et je ne le regrette pas, parce que c'est franchement sympa et que l'auteur a su me surprendre, je ne pensais pas que ça prendrait une telle tournure. une bonne découverte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, une grosse surprise! De plus, l'auteur est venue me voir sur ma page Facebook, cela m'a fait très plaisir! Je vais aller voir ton avis de ce pas... Biz

      Supprimer
    2. Merci beaucoup à toutes les deux, pour votre passion des livres, et surtout votre curiosité.
      Un grand grand merci. A très bientôt

      Ségolène Chinosi

      Supprimer

Merci de votre commentaire, j'essayerais de répondre a tous le monde!