Les derniers Romans chroniqués




mardi 28 février 2012

[Chronique] Un passé inavoué





Parution en novembre 2009
chez Édition Velours
 184 pages - indisponible
One Shot




Angie a 16 ans, et comme toutes les jeunes filles de son âge, c’est une adolescente révoltée au caractère bien trempé. Les vacances arrivent, et elle se voit confier aux bons soins de sa grand-mère, la dragonne comme elle la surnomme. Entre elles, rien ne va, mais les deux femmes se ressemblent plus qu’il n’y paraît. Une après-midi, alors qu’Angie joue dans le jardin, elle envoie son volant de badminton dans le grenier. Surmontant les interdits, la jeune fille va y découvrir un journal, qui va la plonger au cœur de la seconde guerre mondiale, en 1942…
 









Le voici arrivé, le début de l'opération coup de cœur 2012. Un passé inavoué est ma première lecture de cet événement parmi les cinq finalistes et je dois dire que j'ai beaucoup apprécié cette lecture.

Un passé inavoué racontent l'histoire de Angie, une adolescente de 16 ans qui doit aller passer les vacances chez sa grand-mère. Malheureusement, notre ado ne s'entend pas avec cette dernière et passe la plupart de son temps a s'ennuyer. Un jour ou elle s'amuse a jouer dans le jardin avec sa raquette et son volant de badminton, elle envoie malencontreusement ce dernier dans le grenier, pièce qui lui est interdite d'accès depuis des années. Elle décide malgré tout de s'y rendre et trouve en fouinant dans le bazar de la pièce un journal intime datant de la seconde guerre mondiale. Passionnée par la lecture et encore plus par l'autobiographie, Angie plonge dans ce journal qui racontent l'histoire de Suzanne qui n'est autre que sa grand-mère.

Encore un livre lu d'une traite lors d'une nuit d'insomnie car oui, une fois ce livre ouvert, je ne l'ai refermé qu'à la fin de ma lecture a peine 200 pages plus tard. D'origine, j'aime deja beaucoup les histoires se déroulant a l'époque de la seconde guerre mondiale, mais l'originalité de ce livre m'a montrer une autre facette de la résistance. A qui faire confiance? Qui nous dit que la personne a qui l'on va se confier ne nous trahira pas?

J'ai beaucoup aimé le personnage de Suzanne qui est une jeune fille sensible mais qui va devenir de plus en plus courageuse en avançant dans l'histoire. Sa force de caractère grandit a chaque perte d'un être cher et pour cela je l'admire. Son histoire d'amour avec Roger et ses liens d'amitiés avec Pierre, puis plus tard Henry sont magnifiques et ce doit être difficile de changer totalement de vie aussi rapidement.

Du coté d'Angie, il est difficile de ne pas se sentir dans la peau de sa grand-mère qui a l'époque de la rédaction de son journal avait a peu prés le même age qu'elle. J'ai adoré la manière dont l'auteur a interrompue l'intrigue à certains moments et je me mettais souvent a la place d'Angie qui devait attendre patiemment avant de lire la suite... comment a t-elle fait pour tenir durant les nuits? Moi même, deja je me sentais un peu frustré de devoir attendre, et je me dépêchais de lire les pages du présent...

Du coté des personnages, Henry est celui que j'ai trouvé le plus touchant. Sa volonté d'aider Suzanne dans sa quête est une belle preuve d'amitié. J'ai aussi  beaucoup aimé Victor, le petit garçon incapable de parler suite a l'exécution de sa mère devant ses yeux, ce qui peut se comprendre. Malgré cela, c'est un petit homme courageux qui remet tous son espoir en Suzanne et donne ce qu'il peux pour l'aider. Il est très adorable et je comprend Suzanne d'être prête à sacrifier sa vie pour la sienne.

Globalement, j'ai vraiment aimé ce roman, cependant je suis déçue de ne pas en avoir plus appris sur le réseau de la famille Cohen et sur le médaillon et ses fameux codes secrets... mais cela reste une très bonne lecture qui m'a ému au point de me faire versé une petite larme.

Je remercie PetitBelge pour l'organisation de cet évènement ainsi que Julie pour sa participation. Je ne peux malheureusement pas donner de note pour le moment le concours l'interdisant tant que tous les livres ne sont pas lu par les 18 jurés mais je peux néanmoins certifier que si tous les livres ont le niveau de l'œuvre de Julie, la bataille et le choix du gagnant risquent d'être très difficile.


2 commentaires:

  1. je te remercie énormément pour ton article, je ne veux pas t'influencer alors je te rajouterai un petit mot après le vote finale ;)

    Julie E.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais je t'en prie, c'était vraiment émouvant et j'ai fort apprécié!

      Supprimer

Merci de votre commentaire, j'essayerais de répondre a tous le monde!