Les derniers Romans chroniqués




samedi 29 septembre 2012

[Chronique] L'amour écorché





Parution le 13 juin 2012
chez L'Archipel
320 pages - Indisponible
One Shot




Pianiste virtuose, Hélène, 23 ans, est pétillante de vie. Pour que son bonheur soit complet, il ne lui manque plus que l'âme soeur. Appelée au chevet d'un vieil ami mourant, elle rencontre Alexandre, un inconnu dont le regard magnétique et la force paisible troublent la jeune femme jusqu'au plus profond de son être. Qui est-il ? La réponse glace le cœur d'Hélène : il est prêtre... Elle est alors loin d'imaginer les années de douleurs et de tourments qui l'attendent. Alexandre, qui a juré fidélité à Dieu, se trouve face a un choix cornélien. Renoncera-t-il à son sacerdoce pour aimer Hélène ?
 












Marie-Bernadette Dupuy est l'auteur que ma mère affectionne le plus! Elle a lu toutes ses sagas et me l'a souvent conseillé. L'amour écorché est le dernier roman que cette auteur ai publié et j'avais l'occasion de le lire alors c'était le moment d'honorer la demande de ma mère.

Ce livre raconte l'histoire d'une jeune pianiste, Hélène dont la renommé n'est plus a faire. Alors que son ami, le curé de son village est mourant, Hélène rencontre Alexandre, un jeune homme qui va lui faire tourner la tête. Malheureusement, cet inconnu est prêtre et il est bien connu que les hommes d'église et le célibat sont liés. Pourtant, Alexandre n'est pas insensible au charme d’Hélène et il devient difficile pour lui de faire un choix entre sa vocation et l'amour.

Ce livre commence avec un sujet intéressant mais je n'ai malgré tout pas accroché! Les 130 premières pages m'ont parues extrêmement longues (plus de quatre jours pour les lire) et répétitives avec toujours la même problématique: que va décider Alexandre? Il renonce à son sacerdoce... puis en faite non il ne peut pas, puis il rechange d'avis, etc... Tant de pages ou l'on voit les deux amants s'aimer, se désirer mais qui n'avancent pas et dont l’indécision commencent à énerver! A ce moment j'ai failli complètement relâcher ma lecture mais comme je n'aime pas abandonner un livre, je me suis forcée à continuer et heureusement la suite était un peu plus attractive. En effet, l'auteur a su intégrer dans son histoire d'autres problématiques, et de nombreux retournements de situation auquel l'on ne s'attendait pas!

Du coté des personnages, j'ai trouvé les comportements d'Hélène comme d'Alexandre vraiment trop excessifs. Deux tempéraments forts qui font d'eux des professionnels pour gâcher leur vie. La jeune femme est celle qui m'a le plus souvent insupporté. C'est un être capricieux, exigent et je n'ai la plupart du temps pas compris ses réactions, ni la facilité avec laquelle elle se laisser tenter par l'infidélité malgré son amour pour Alexandre. Ce dernier, de son coté est plutôt jaloux, coléreux, possessif et rongé par la culpabilité de toute une vie, mais restera fidèle dans son cœur que se soit a l’Église ou a Hélène. Je me suis surprise à avoir de la compassion et de l'affection pour lui.

Le style de l'auteur n'est pas désagréable, au contraire ce qui m'a d'ailleurs en partie permis de continuer ma lecture et qui me poussera surement a essayer une autre de ses œuvres, peut-être l'une de celle que ma mère a déjà lu. Mais avant cela, l'amour écorché est entre ses mains et j'attends de voir ce qu'elle en pense car si c'est un livre qu'elle affectionne, il est clair que je ne dois dans ce cas pas être faite pour les histoires d'amours passionnelles.

Cette histoire d'amour impossible m'aura cependant touché sur le sujet délicat qui est le célibat des hommes d’églises. La vraie question étant: pourquoi ces hommes ne peuvent avoir foi en l'église et en l'amour simultanément? Leur interdire l’accès aux sentiments amoureux et à la vie maritale ne souillera pas pour autant leurs croyances. La preuve en est avec Alexandre qui malgré ces décisions conserve ses idées et sa foi. C'est à cause de ces interdictions que des histoires comme celle-ci se produisent rendant les hommes d'églises si peu nombreux et malheureux.

Je remercie le site de chronique Lire ou Mourir ainsi que la maison d’édition  L’Archipel  de m'avoir envoyé ce livre même si je n'ai pas su l'apprécier comme il se doit.

2 commentaires:

  1. Je suis d'ordinaire assez passionnée par les histoires d'amour impossible. Mais la, je ne sais pas du tout si celle pourrait me plaire, alors je pense tester tout de même, car je n'ai jamais lu de livres de cette auteur.
    Le caractère des personnages n'est peut-être pas l'idéal, mais l'histoire décrite soulève comme tu le dis, beaucoup d'interogations. Je me suis toujours demandée moi aussi, pourquoi foi et amour serait dissociés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment un sujet intéressant.... dommage que l'histoire soit si longue...

      Supprimer

Merci de votre commentaire, j'essayerais de répondre a tous le monde!