Les derniers Romans chroniqués




vendredi 15 février 2013

[Chronique] Plus jamais sans elle





Parution le 11 octobre 2012
chez Seuil Jeunesse
304 pages - 17 E
One Shot




"Le jour de ses dix-huit ans, Alan n'a qu'un souhait, rencontrer celle qu'il n'a jamais vue, dont il ne sait rien, pas même le nom : sa mère. Un vœu qui va faire basculer sa vie. Car pour rejoindre Ellen, cette femme armée, rebelle et solitaire, mais surtout pour la sauver et rester à ses côtés, il va lui falloir devenir un autre. Lui qui n'a jamais voyagé va parcourir l'Europe de Londres jusqu'à Sofia, en passant par Prague et le Grand Nord. Lui qui a toujours obéi va transgresser les lois et affronter police et truands. Lui que son père a toujours protégé va apprendre à n'avoir peur de rien... Sauf de perdre celle qu'il a eu tant de mal à retrouver."
 








J'ai lu ce roman il y a déjà pas mal de semaines, mais si je ne vous en ai pas parlé plus tôt, ce n'est pas parce qu'il ne m'a pas plu, au contraire, mais parce que la vraie vie prend souvent plus de place que la vie virtuelle et nous n'avons pas d'autres choix que de nous en occuper. Je tiens donc à m'excuser publiquement auprès du site Lire Ou Mourir et des éditions Seuil pour ce retard inacceptable de chronique.

Plus jamais sans elle, c'est l'histoire d'un jeune homme, Alan, qui éduqué par son père va pour ses 18 ans lui demander un cadeau pour le moins original: retrouver et rencontrer sa mère. Quinze jours plus tard, le jour J, son père Mathias lui offre un billet d'avion pour Londres accompagné d'un petit bout de papier sur lequel figure une adresse et un nom: Ellen Ivaldi... sa mère. Arrivé devant sa porte quelques jours plus tard, Ellen le reconnue, mais lui annonça qu'elle devait partir a l'étranger en Bulgarie pour le travail! Alan, de peur de la perdre une nouvelle fois, pris son courage a deux mains et s'imposa pour partir avec elle. Cependant, ce qu'Alan ne savait pas c'est que sa mère n'est autre qu'une sorte d'agent secret et que sa prochaine mission est loin d'être de tout repos! Pour Alan habitué à une vie plutôt tranquille, c'est le début d'une nouvelle vie et d'un voyage qu'il n'est pas prêt d'oublier!

Je ne connaissais pas Mikaël Ollivier, mais je peux déjà vous dire que cet auteur à une plume attrayante et vraiment captivante. "Plus jamais sans elle" est le genre de livre qu'il est impossible de poser tellement l'action et l'intrigue sont omniprésentes. Cette facilitée de tourner les pages et d'avancer si vite dans l'histoire est peut-être dû aux chapitres relativement courts (entre deux et quatre pages) partagés entre nos deux protagonistes: Alan et sa mère. Cette mise en page aéré, fluide nous permet de nous interroger sur les pensées de nos deux héros, mais surtout de nous attacher très vite à leurs personnages.

Alan est un jeune homme plutôt intelligent, discret, brillant, mais qui n'a pas d'objectif particulier dans la vie. Le jour où il rencontre sa mère, il va comprendre et découvrir quel est son véritable caractère et connaitre de nouveaux sentiments tels que la peur, la colère, la tristesse qui feront de lui un homme fort et courageux. A l'opposé, Ellen sa mère, a toujours été indépendante et rebelle, mais sous son cœur à l'apparence de pierre se cache une personne sensible, touchante, mais qui doit refouler ses émotions pour ne pas être distraite lors de son travail. Mathias de son côté est le personnage que j'ai préféré et dont la personnalité m'a interpellé, voir émue. Là où je pense trouver une personne aussi calme et inactif que ses bambouseraies, je découvre un père prêt a tous pour son fils. Cependant, j'aurais aimé en savoir davantage sur son passé avec Ellen et même le voir plus souvent!

Émotions et sentiments forts mis à part, l'action est toujours présente, l'intrigue également! La crainte qu'ils ne s'en sortent pas est toujours plus grande. On espère, on attend, on panique, on tremble même de peur qu'ils leur arrivent quelque chose! 300 pages où le repos n'est pas au programme, où l'on aimerait parfois souffler un peu pour se reposer, mais ce roman ne nous en laisse pas le temps et c'est tant mieux! Car c'est tout ce suspens, ces émotions et ces peurs qui font de "Plus jamais sans elle" un thriller que l'on aime et même que l'on adore!


En bref
Un excellent thriller jeunesse qui ne demande qu'a vous étonner! Vous ne vous ennuierais pas une seconde!


6 commentaires:

  1. très belle chronique ! bonne journée

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. Oui franchement c'est une bonne distraction! Je le conseille^^

      Supprimer
  3. Ce livre semble très fort en émotions, et peut nous aider à comprendre que dans la vie parfois, nous ne faisons pas ce que nous voulons.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un peu ca oui^ Merci de ton passage!

      Supprimer

Merci de votre commentaire, j'essayerais de répondre a tous le monde!