Les derniers Romans chroniqués




vendredi 17 mai 2013

[Chronique] Fuck You New York





Parution le 2 septembre 2009
chez Sarbacanne
Collection: Exprim'
216 pages -  15.00 E
One Shot




"Pour Malek, 21 ans, New York est l'horizon rêvé. Addict au rap et au cinéma américains, il trépigne à l'idée d'alter là où les choses bougent. Un été, son rêve se réalise : il s'embarque avec son meilleur ami Ben - deux ans après le 11-Septembre. Mais dès l'arrivée à la douane, la réalité vient le tacler ; les passagers sont scindés en deux files, celle des Blancs et celle des autres, qui sont conduits dans une salle isolée. Ben passe, mais Malek est emmené dans " l'antre ". Ce jour-là, il découvre qu'il est un Arabe, un dangereux muslim : un étranger. C'est le début d'une descente aux enfers dans l'univers new-yorkais..."
 








Fuck You New York est le premier livre de la collection Exprim' que je lis en partenariat avec les éditions Sarbacanne. Je remercie donc Myriam et Marion pour cet envoi.

Malek a 21 ans et a la chance de faire partie de ceux qui peuvent aller étudier à l'étranger. Son choix: les Etats-Unis et New-York, ville d'un pays dont il rêve de découvrir de plus prêt la culture. Cependant seulement deux ans se sont écoulées depuis les attentats du 11 septembre et à l'arrivée à la douane, Malek fera parti de ceux dont on doute. Pourquoi? ..parce qu'il est un étranger et pire encore un arabe muslim! Le voyage qu’il attendait avec impatience se transformera en crainte et le changera a jamais.

Si j'ai choisi ce livre, c'est parce que les évènements qui se sont déroulé le 11 septembre 2011 m'ont toujours beaucoup touché. J'ai lu énormément d'article et vu un paquet d'émission qui traite de cet attentat et de ses conséquences mais je n'avais encore jamais exploité l'autre aspect de cette tragédie ou plutôt comment les "muslim" vivant comme nous sont maintenant perçues par ce pays. C'est maintenant chose faite.

Kamel Hajaji s'inspire de sa propre expérience pour écrire ce semi-témoignage qui nous touche mais qui est difficile a lire tant sa lecture nous rend mal à l'aise. Les persécutions des douaniers américains sont révoltantes voir choquantes et je ne comprends pas pourquoi il ne lui laisse aucune chance de se défendre voir même de s'exprimer. Je conçois qu'ils soient méfiants et qu'ils redoutent de vigilance mais pas au point de traiter chaque suspect comme un coupable potentiel, voir même un terroriste! Ce passage à la douane terrorisera notre héros et le perturbera dans sa vie de nouvel étudiant. Ses relations avec ses amis se détériorent et sa paranoïa d’être surveillé par les autorités américaines se fait de plus en plus pesante et présente.

Au début de notre lecture, on se rend vite compte que nous avons dans les mains le journal de bord de Malek qui est dans un hôpital pour les fous. Au cours des 200 pages du livre, il nous raconteras dans les moindres détails et dans un style assez violent et dénonciateur son histoire mais surtout sa chute. Il n'hésitera pas à employer un langage pour le moins familier où j'avoue parfois m'être demandé la signification de certaines expressions ou mots qu'il utilisait. Son récit sera combiné entre sa vie d'étudiant craintif à la NYU et sa vie en temps que patient de ce centre où il n'y a pas grand chose a faire.

Fuck You New York est un témoignage à la fois beau et choquant. Autant vous dire que je n'imaginais pas les choses comme cela, ou peut-être tout simplement que je ne les ai pas imaginé du tout. Autant j'ai toujours compatis à la douleur des américains mais ce livre m'a fais voir les choses différemment ou plutôt m'a donné un œil pour voir ce qu'il se passe de l'autre coté. J'ai appris beaucoup de chose et mon avis sur ce livre est plutôt positif cependant ce mal-être ressenti à la lecture prend beaucoup de place dans ma note final. N'hésitez donc pas a vous faire votre propre opinion et ce sera un plaisir d'en débattre avec vous!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre commentaire, j'essayerais de répondre a tous le monde!