Les derniers Romans chroniqués




mercredi 13 novembre 2013

[Chronique] Nez au vent





Parution en novembre 2012
chez JC Lattes
350 pages - 19E
One Shot




" Nelson, mi-beagle mi-caniche aux yeux brillants et à l’esprit curieux, vit heureux dans le foyer de Katey et Don. Jusqu’au jour où, suivant son petit nez fureteur, Nelson s’égare. Malgré des recherches désespérées, Nelson est incapable de retrouver son chemin, et finit par suivre sa propre route. Pendant huit ans, Nelson pérégrine à travers le pays. En portant sur le monde un regard cynique et méfiant, il étonne par son courage et sa détermination sans faille. Il reste convaincu qu’un jour prochain il retrouvera le chemin de son foyer… Qui sait ce que l’avenir lui réserve ? "
 








Nez au vent est le dernier livre de l’éditeur JC Lattes qui trainait dans ma pal et que j’ai enfin pu sortir. Sa quatrième de couverture avait à l’époque retenu mon attention et j’espérais vite me rétablir pour lire cette histoire qui me semblait atypique ! Etant maintenant en convalescence, je peux enfin prendre le temps de vous donner mon avis car l’histoire d’Alan Lazar mérite d’être lue!

Nelson est le fruit d’un père de race Beagle et d’une mère de race caniche. Né dans la campagne chez une éleveuse, la couleur de sa robe particulière et son odorat développé feront oublier à sa maitresse que ce dernier est un petit bâtard. Présenté et vendu dans l’animalerie d’Emil, il trouvera refuge dans le foyer de Katey et Don venant tout juste de se marier. Menant une vie tranquille et paisible aux côtés de sa maitresse, sa curiosité pour les diverses senteurs de ce monde le rendra inattentif et Nelson finira par se perdre. Commence alors pour lui, huit années de découvertes et de rencontres durant lesquels il ne perd cependant pas espoir de retrouver l’amour de sa vie : Katey.

Qui aurait cru que le point de vue d’un chien pouvait être si intéressant mais surtout si émouvant? Je pensais découvrir une petite histoire sympathique mais sans non plus être un livre dont je me rappellerais dans quelques temps or je m’étais trompé ! Nez au vent ne m’a pas laissé indifférente à son charme mais surtout à ce petit chien que l’on affectionne au fur et à mesure de ces 320 pages.

Nelson est l’exemple même du chien fidèle et courageux. Sa générosité et sa détermination nous passionne mais son esprit aventurier nous trouble en même temps par une réalité peut-être un peu exagéré. Il est clair qu’à certains moments, on réalise que ce n’est pas possible pour un chien de survivre à certaines des situations décrites mais même si on le sait, on passe outre et garde en tête que Nelson est un chien héroïque et obstiné.

Ses compagnons de route sont pour la plupart touchant et j’avoue avoir ressentie un manque à leurs sujets quand Nelson partait pour d’autres aventures. Je pense notamment à Thatcher, ce chauffeur routier qui sous ses airs de baroudeur est en réalité seul et triste ou encore à Lucy, cette petite chienne que l’on avait envie de consoler.

La plume de l’auteur est magnifique même touchante. Les émotions sont fortes et se succèdent avec brio, passant du rire aux larmes jusqu’à ressentir la peur, cette peur que Nelson nous transmet lorsque qu’il se sent seul. On en arrive à se projeter, à s’imaginer à ses côtés et à espérer sans cesse qu’il ne lui arrive rien.

Autre aspect originale de ce livre, l’auteur qui est également musicien, a composé la bande-son du livre et nous la fait partager après certains chapitres. Malheureusement je ne suis pas musicienne mais si c’est votre cas, les partitions de ces magnifiques morceaux de musique sont disponibles à la fin du livre. De quoi compléter davantage vos sensations mêmes si celle-ci sont déjà bien développé.


En conclusion:
Ce livre est une vraie bouffée d’air frais, une histoire à la fois originale, émouvante et passionnante qui vous conduira à aimer davantage ces petites boules de poils qui ne l’oublions pas sont le meilleur ami de l’homme… cette histoire en est la preuve.

Je remercie le site Lire ou Mourir ainsi que les éditions JC Lattes pour la découverte de ce livre qui aura sans faute sa place définitive au sein de ma bibliothèque.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre commentaire, j'essayerais de répondre a tous le monde!