Les derniers Romans chroniqués




mardi 6 janvier 2015

[Chronique] Beachwood Bay, tome 1: Unbroken






Parution le 9 janvier 2014
chez Editions Prisma
285 pages -  16.95 E
Série en cours




"En y repensant, je me demande si maman l’avait vu dans mes yeux : les nuages noirs qui s’amoncellent, le crépitement sec de l’électricité dans l’air. Mais il est déjà trop tard. J’imagine qu’on ne réalise jamais vraiment le danger avant que l’ouragan ne soit passé, t’abandonnant inerte, sur le carreau, le cœur en morceau, éparpillé autour de toi. Quatre ans se sont écoulés depuis ce fameux été. Depuis Emerson. Depuis ses mains glissant dans une délicieuse caresse sur ma peau nue… Promis juré, aucun amour passionnel ne pourrait plus me détruire comme cela. Et retourner à Cedar Grove n’y changerait rien. Je me trompais …"
 







Pourquoi ce livre?
Dernièrement, j'ai réalisé que je ne lisais que des services de presse et que je ne choisissais pas réellement mes lectures selon mes envies du moment. Pour une fois, j'ai décidé de prendre un des livres de ma bibliothèque que j'avais acheté personnellement dans l'année et que j'avais réellement envie de lire et cela fais beaucoup de bien. Je le referai plus souvent et plus régulièrement!


De quoi parle t-il?
Juliet fais parti des nombreuses femmes qui durant leur adolescence ont eu une histoire de vacances assez forte et particulière avec un garçon et que l'on n'oublie pas. Quatre ans plus tard, Juliet, devenue adulte est à la fac et fréquente Daniel, un garçon charmant avec lequel un avenir et de nombreux projets se forment. Cependant, son père a décidé de vendre la maison de vacance ou Juliet a passé ce fameux été avec sa mère avant que cette dernière ne décède. Juliet va devoir retourner dans son passé qui lui rappelle tant de choses douloureuses et faire face à ce garçon Emerson qui avant de lui briser le cœur, l'avait totalement faite chavirer.


Que penser de l'histoire?
Si vous chercher une histoire originale, Unbroken n'est pas le livre qu'il vous faut sur le moment car le script reste banal et prévisible. Des les premières pages, la fin est évidente et l'on comprend rapidement ou l'auteur veux en venir mais la lecture n'en est pas pour autant désagréable, au contraire. Le triangle amoureux est présent mais sans non plus faire un concours de testostérone pour savoir qui aura la plus grosse. La compétition pour remporter le cœur de Juliet se fait intelligemment et c'est ce qui est appréciable. Énorme point positif également pour l'écriture fluide de l'auteur qui a su à travers ses mots nous transmettre cette tension amoureuse, même sexuelle que Emerson et Juliet ressentent l'un pour l'autre. J'ai eu certaines bouffées de chaleur... je l'avoue, mais je ne pense pas être la seule! 

Même si j'ai fortement apprécié ma lecture, plusieurs raisons font que ce livre n'est pas un coup de cœur, la plus importante étant le manque d’élément dans la relation de nos deux protagonistes. Nous ne savons que peu de choses sur leur rencontre et sur les mois qu'ils ont passé ensemble cet été la. De même, j'aurais aimé connaitre le point de vue d'Emerson sur ses retrouvailles avec Juliet et savoir ce qu'il s'est passé dans sa vie durant ses quatre longues années! L'autre grande raison n'a rien avoir avec l'histoire mais concerne son prix que je trouve un peu élevé comparé aux nombres de pages et aux temps de lecture passé sur le roman. Le genre de livre qu'il m'aurait fais mal au cœur d'acheter si l'histoire ne m'aurais pas satisfaite.


Que dire des personnages?
Je suis assez mitigé concernant le personnage de Juliet que j'ai trouvé un peu niaise à certains moments. Quand on se fais avoir une fois, il me parait évident qu'on prend plus de précaution par la suite mais il faut croire que le le proverbe "l'amour rend aveugle" trouve son utilité dans ce roman. Niaiserie mise à part, j'ai apprécié son coté torturé et sa volonté de savoir ce qu'il s'est réellement passé il y a quatre ans car le point essentiel de l'histoire est tout de même la en réalité! On veux tous savoir ce qui est la cause de la rupture de nos deux tourtereaux a l'époque même si pour ma part, j'ai deviné assez rapidement! Que voulez-vous, je suis trop balèze, c'est tout XD!

Passons à Emerson... ahhh Emerson!!! C'est le type d'hommes que j'associerai directement aux mauvais garçons. Le genre beau, musclé avec un corps de rêve qui nous fait toute baver, qui se comporte parfois comme le roi des cons mais qui continue malgré tout à nous faire saliver.... C'est dans ces moments la que la femme est faible! Terriblement faible! On a beau avoir tout les Daniel du monde, un homme gentil, bien éduqué, respectable, intelligent qui passe pour le gendre idéal auprès des parents, le mec parfait quoi... on se sentira toujours attiré par le mauvais garçon... Aie! Cependant, Emerson est parfois touchant et il est difficile de savoir s'il se protège ou s'il est sincère mais dans tous les cas, moi je l'aime!


En conclusion?
Une première expérience dans le genre New-Adult qui me comble littéralement même si le coup de cœur n'est pas présent. J'ai passé un excellent moment avec ce livre même si j'aurais aimé en avoir plus! Heureusement il existe deux autres volets de la saga et même si ce n'est pas réellement la suite de l'histoire de nos deux héros, je ne pourrais qu'adhérer!



Extrait du livre

" Ma mère disait toujours qu'il existe deux sortes d'amour en ce monde : la brise légère et l'ouragan. La brise est douce et patiente. Elle gonfle les voiles des bateaux, dans les ports, et caresse les vêtements étendus sur la corde du linge. Elle te rafraîchit, les chaudes journées d'été, et revient chaque automne soulever les feuilles mortes, avec la régularité d'une horloge. On peut toujours compter sur la brise, son souffle est constant et sûr et loyal.

Il n'y a rien de constant, en revanche, dans l'ouragan. Il dévaste les villes telle une furie, recrachant l'écume de l'océan sur le rivage, abattant les arbres et les lignes électriques et renversant quiconque est assez naïf ou assez fou pour se retrouver sur son chemin. C'est sûr, il te donne le frisson comme jamais : ton cœur bat à cent à l'heure, ton corps le désire, tu es comme possédée. Il est sauvage, brutal, et dévore tout sur son passage.
Mais ensuite ?
"




8 commentaires:

  1. Réponses
    1. Il n'y a plus qu'a foncer alors ;)

      Supprimer
  2. Je n'ai pas encore tester le genre New-Adulte. Je dois dire que j'ai un peu peur de m'y mettre. Je note que tu as beaucoup aimé ta chronique. A bientôt Yukarie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un genre que je pourrais fortement affectionné avec le temps je pense mais bon, je ne peux pas trop juger sur un seul livre^^ Tu devrais essayer également :)

      Supprimer
  3. J'ai vu beaucoup d'avis très positifs sur ce roman mais j'avoue qu'il ne me tente pas plus que ça...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est franchement très sympa et il se lit très très vite mais ça reste classique^^

      Supprimer
  4. C'est un livre qui me tente depuis un moment mais j'avoue que j'ai du mal avec la couverture MDR elle fait trop montage Photoshop :-D
    Mais je pense quand même bientôt craquer... ;-)

    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OUi c'est pas faux ce que tu dit, lol. Mais franchement c'est le genre d'histoire que tu adorerais vu tes gouts XD

      Supprimer

Merci de votre commentaire, j'essayerais de répondre a tous le monde!