Les derniers Romans chroniqués




lundi 12 octobre 2015

[Chronique] La bibliothèque des coeurs cabossés






Parution le 15 janvier 2015
chez les Éditions Denoël
496 pages - 21.90 E
One Shot




" Tout commence par les lettres que s’envoient deux femmes très différentes : Sara Lindqvist, vingt-huit ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, vivant à Haninge en Suède, et Amy Harris, soixante-cinq ans, vieille dame cultivée et solitaire, de Broken Wheel, dans l'Iowa. Après deux ans d’échanges et de conseils à la fois sur la littérature et sur la vie, Sara décide de rendre visite à Amy. Mais, quand elle arrive là-bas, elle apprend avec stupeur qu’Amy est morte. Elle se retrouve seule et perdue dans cette étrange petite ville américaine. Pour la première fois de sa vie, Sara se fait de vrais amis – et pas uniquement les personnages de ses romans préférés –, qui l'aident à monter une librairie avec tous les livres qu’Amy affectionnait tant. Ce sera pour Sara, et pour les habitants attachants et loufoques de Broken Wheel, une véritable renaissance. Et lorsque son visa de trois mois expire, ses nouveaux amis ont une idée géniale et complètement folle pour la faire rester à Broken Wheel…"
 







Pourquoi ce livre?
Ce livre m’a été conseillé par le propriétaire de la librairie "Le rouge et le noir" située dans une petite ville de Lozère. Je m’y rends environ deux fois par an et à chaque fois, il sait me faire découvrir un roman qui devient une de mes lectures favorites. Et cette fois-ci c’est encore le cas. 


De quoi parle t-il?
J’ai apprécié la façon dont Katarina Bivald a résumé la trame de son roman dans les titres de certains de ses chapitres : « Littérature 1 – Vie 0 », les chiffres changeant au fur et à mesure de la lecture. En effet, il s’agit ici de raconter le choc d’une rencontre entre deux façons de vivre : l’une, celle de Sara, qui ne vit que dans ses livres, l’autre, celle des habitants de la ville de Broken Wheel, qui considèrent les lecteurs comme des gens bizarres, voire même impolis. 


Que penser de l'histoire et des personnages?
L’évolution des personnages au contact des uns et des autres est intéressante : chacun se nourrit de l’univers de l’autre afin de vivre une vie meilleure. J’ai suivi avec intérêt l’intrigue amoureuse en toile de fond et j’ai adoré la pensée profondément optimiste de l’auteur. Le seul petit bémol de ce livre est l’énonciation d’un nombre important de titres ou d’auteurs qui pourrait rebuter certaines personnes. Je recommande donc ce livre aux inconditionnels de la lecture : certains pourront, j’en suis sûre, y trouver des idées de lecture…

Merci à Sharlène de m’avoir accueillie sur son blog et à bientôt pour une nouvelle chronique!



Extrait du livre

"Vous avez beau vous plier à leurs règles, ils vous rejettent en permanence. C’est comme le langage : ne discutez jamais avec un crétin, car il vous abaissera à son niveau et aura raison de vous grâce à son expérience. C’est pareil pour la manière dont on mène sa vie."



4 commentaires:

  1. C'est un livre qui me tente beaucoup =)

    RépondreSupprimer
  2. C'est une livre que j'aimerais beaucoup lire. Bienvenue sur le blog de Yuka comme chroniqueuse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup !!
      Carine

      Supprimer

Merci de votre commentaire, j'essayerais de répondre a tous le monde!