Les derniers Romans chroniqués




vendredi 9 octobre 2015

[Chronique] Like me! Chaque clic compte






Parution le 29 mai 2015
chez Bayard Jeunesse
  190 pages - 13.90 E
One Shot




" Fais-toi des amis, gagne des points et deviens la star d'ON SHOW ! Jana, Caro et Eddie s'inscrivent à un concours organisé par le réseau social ON. Le vainqueur deviendra le présentateur d'une émission de web-télé. Pour l'emporter, il faut réunir le plus de points en postant des vidéos et des photos. Les trois collégiens s'allient pour augmenter leurs chances. Mais, bientôt, Caro est prise de doutes : Jana va trop loin, elle semble prête à tout pour gagner. Malgré tout, elle-même ne parvient pas à s'arrêter. La quête des like devient un besoin  irrépressible... "
 






Pourquoi ce livre?
Une couverture attractive et une quatrième de couverture qui nous plonge dans un sujet d'actualité intéressant et vraiment moderne: les réseaux sociaux, le tout en moins de 200 pages! Pourquoi encore hésiter.. il fallait que je le découvre.


De quoi parle t-il?
'ON', le grand réseau social du moment organise un concours dont le but est d'obtenir le plus de points sur son profil. Jana, Caro, Eddie et Ivo s’inscrivent et s'unissent afin de le remporter et de devenir la future star d'On Show, une émission de webtélé cependant c'est la guerre et pour Jana tout les coups sont permis... son objectif: "Post the most"!


Que penser de l'histoire?
Autant aller droit au but, vous l'aurez compris, ce livre est une énorme dénonciation du réseau social "Facebook" mais surement en pire, du moins, je l'espère. N'en étant pas une grande adepte mis à part pour le blog, je ne sais pas dans quel optique un collégien peux percevoir les choses mais l'auteur a sans doute voulu sensibiliser les plus jeunes contre ce nouveau phénomène. L'idée est bonne même excellente mais je n'ai pas aimé la tournure que les choses ont prisent... Le récit est simple et se lit plutôt rapidement mais certaines choses ne m'ont pas paru très crédibles surtout pour des collégiens. Certains passages vont trop vite et du coup manque de profondeur ou d'information. De même je n'ai pas forcement eu de surprise, pas au point de m'ennuyer mais j'ai tourné les pages automatiquement tel un robot qui sais déjà ou l'histoire se dirige. Peut être suis je trop adulte pour ce livre? C'est la question que je me pose encore car entre les mains d'un pré-adolescent, je sens qu'il peux faire des ravages et en faire cogiter plus d'un.


Que dire des personnages?
Jana est la fille super canon que tout le monde idolâtre et aimerais devenir.. Elle a du style, de la prestance et est bourré d'assurance en elle ce qui la rend inaccessible. Ce qui me réconforte c'est qu'au fur et à mesure de ses actions débiles, sa coté de popularité chute... il faut donc croire que tous les adolescents ne sont pas stupides et qu'il reste un semblant d'espoir!

Caro est une fille sage, solitaire et sans problème. Elle aimerais ressembler à Jana et va même jusqu'à créer un  groupe de soutien en math avec deux autres amis, Ivo et Eddie pour se rapprocher d'elle et devenir son amie. Tellement naïve, elle est prête a se plier en quatre et commettre des actes idiots pour lui prouver son amitié dont Jana n'a que faire! J'ai eu de la peine pour elle et me suis souvent mise à sa place. Faut-il mieux être seule et oubliée ou accompagnée et connue même si ce n'est pas dans le bon sens.  

Eddie, le garçon un peu fou-fou dont est secrètement amoureuse Caro ne m'a pas plus intéressé que cela mis à part sur la fin de l'histoire. J'ai un peu l'impression qu'il suivait le groupe peu importe la direction qu'elle prenait. Dommage! 

Enfin Ivo, le gars intelligent de la bande a toute mon admiration. On ne le vois que très peu par rapport aux trois autres étant donné son refus d'appartenir a leur manigances mais ses apparitions donne toujours à Eddie et Caro une conscience. Contrairement a Janna qui n'a aucune limite et que nous détestons des le départ, nous devinons que les deux autres sont tiraillés entre leurs envies d'en connaitre plus et d'en faire plus et leur conscience du bien et du mal.


En conclusion?
Je ne dirai pas que Like Me est un mauvais roman, loin de la! Il prévient du danger que peuvent avoir les réseaux sociaux et sait mettre en garde le lecteur mais pour ma part il ne m'a pas transcender. Je suis surement trop âgée pour le message que veux faire passer l'auteur mais je pense que placé dans de bonnes mains, il peux être une vraie mine d'or.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre commentaire, j'essayerais de répondre a tous le monde!