Les derniers Romans chroniqués




mardi 12 janvier 2016

[Chronique] Esclave de sang de Tasha Lann





Parution le  16 janvier 2016
chez Calepin Éditions
Collection: Urban Fantasy
  ? pages - 9.90 E
Série en cours



Mon nom est Evy Dumas et je suis une jeune étudiante tout ce qu’il y a de plus banale. Du moins je l’étais jusqu’à ce que j’aie le malheur d’accepter de suivre mes amis à la fête universitaire d’octobre. Ils se sont bien amusés.  Pour moi… disons que la soirée a été intéressante. Me voilà maintenant ballottée entre la France et l’Écosse, entre la fac et une cité hors du temps dirigée par cinq types carrément flippants. Des vampires… Comme ce gars - sublime - qui se croit en droit de diriger ma vie simplement parce que je l’ai vu planter ses crocs dans le cou d’une fille. Cela vous paraît difficile à croire ? Et pourtant…







J'ai eu la chance de découvrir ce roman peu avant sa sortie. J'avais déjà lu et chroniqué le roman "Eclat Nocturne" du même auteur. Même si j'avais aimé cette lecture il m'avait manqué un petit truc. Je m'attendais donc à être bien sûr, dans le même cas de figure. Erreur!!
Par ce roman, l'auteur m'a convaincue de son talent. Tasha a su créer un univers qui fonctionne sans problème. Un monde tout à fait lambda au premier abord, puis qui se transforme petit à petit, et détruit la vie de Evy.

Evy, c'est la bonne copine, la fille bonne élève, celle qui sert de Sam dans les soirées et ramène les copines à bon port, guette et surveille les arrières de toutes. Mais ce soir-là, elle décide de se lâcher pour une fois. Peut être n'aurait elle pas du... En effet, après être témoin d'événements tragiques, elle va essuyer les affres d'un ami alcoolisé, puis se croyant sauvée, elle sera encore un peu plus amochée. Les jours passent, l'alcool aidant elle a oublié tout ou du moins le croit elle. Au fur et à mesure des souvenirs qui reviennent les ténèbres se resserrent autour d'elle.

J'ai aimé son entêtement, son mauvais caractère et sa superbe énergie pour se battre et sauver ceux qui sont proche d'elle ou moins proche d'ailleurs. Les chapitres se sont envolés au gré des minutes, sans que je ne m'en aperçoive. Et drame du numérique, la fin est arrivée sans que je ne m'y attende. J'ai aimé cette fin pour laquelle j'ai damné l'auteur de longues minutes après avoir vu sur ma tablette "Vous avez terminé Esclave de sang". Je ne m'attendais pas à cela et j'avoue être grisée dans ses moments, j'aime les livres où la fin m'échappe, ceux où je me fait surprendre.

Malheureusement, pour moi du moins, il s'agit d'une série, il me faudra donc attendre très longtemps avant la suite. En effet, ce roman fait partie des dernières sorties de l'année aux Éditions Calepin. J'ose espérer que ce futur tome est en cours d'écriture ou encore mieux en cous de réécriture voir, qui sait, de négociation. Comment cela je rêve? Mais en cette période, n'est ce pas l'espoir qui nous anime?

Allez je vous laisse allez sur leur site, découvrir rapidement cette pépite pendant que je retrouve Zoey Redbird.

Merci aux Éditions Calepin et à l'auteur pour m'avoir renouvelés leur confiance.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre commentaire, j'essayerais de répondre a tous le monde!