Les derniers Romans chroniqués




lundi 22 février 2016

[C'est Lundi que lisez-vous?]#s8



C'est Lundi! Que Lisez-vous? est un événement mis en place par Mallou et repris par Galleane dont le but est de partager vos lectures passées, présentes et futurs.



Une chroniqueuse = Une couleur


★ ★ ★ ★ ★ ★ La semaine dernière, nous avons lu... ★ ★ ★ ★ ★ ★




Plus près plus loin (Mozaïc)
Nekromantia épisode 1 et 2 (CKR)
L'immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes (Michel Lafon)



★ ★ ★ ★ ★ ★ En ce moment, nous lisons... ★ ★ ★ ★ ★ ★





Phone Play (Michel Lafon) SP
Dans un lycée d’Oxford, un garçon de terminale s’amuse à draguer des filles par textos et à les faire tomber amoureuses de lui. Il leur promet une chose : si l’une d’elles découvre qui il est, il lui appartiendra et devra réaliser toutes ses volontés. Mais jusque-là, aucune n’est parvenue à deviner son identité. Un soir, ce séducteur en série envoie un message à Alyssa, une fille de première, à qui il n’a jamais parlé : « Si tu découvres qui je suis, je serai à toi. » Que se passe-t-il lorsqu’un inconnu vous propose de jouer à un jeu mystérieux ? Et jusqu’où ira Alyssa pour réussir à le démasquer ?

Golden Dogs, tome 1: Fanny (Le lombard) Lecture personnelle
Nous étions quatre, Et le monde nous appartenait. Nous étions inséparables. Parce que la vie et ses épreuves nous avaient forgés. Et soudés. Parce qu'ensemble, nous étions Les meilleurs. Les Golden Dogs. Les meilleurs voleurs de Londres. Nous étions quatre. Mais il y avait un traître parmi nous. Et c'est ainsi que tout s'est terminé !

49 jours (Michel Lafon Jeunesse) Lecture personnelle
Je m’appelle Floryan ; j’ai dix-sept ans. Il y a quelques jours, je suis mort : un attentat dans le métro. Je me suis réveillé dans un paysage de plaines et de montagnes, somptueux, qui s’étendait à perte de vue. Un être de lumière m’a accueilli, se présentant comme un "Élohim". Il m’a proposé un choix : soit je le suivais dans le Royaume – un paradis, selon lui, mais que je n’étais pas autorisé à voir avant de m’y rendre –, soit je plongeai dans le Nihil, un gouffre gigantesque menant vers… Vers quoi ? C’est là toute la question. Je ne sais rien du Nihil, j’ignore tout du Royaume, et j’ai quarante-neuf jours, pas un de plus, pour prendre une décision. Le problème, c’est que ce choix n’engage pas que moi…

Rien ne s'oppose à la nuit (JC Lattes)  Lecture Personnelle
La douleur de Lucile, ma mère, a fait partie de notre enfance et plus tard de notre vie d’adulte, la douleur de Lucile sans doute nous constitue, ma sœur et moi, mais toute tentative d’explication est vouée à l’échec. L’écriture n’y peut rien, tout au plus me permet-elle de poser les questions et d’interroger la mémoire. La famille de Lucile, la nôtre par conséquent, a suscité tout au long de son histoire de nombreux hypothèses et commentaires. Les gens que j’ai croisés au cours de mes recherches parlent de fascination ; je l’ai souvent entendu dire dans mon enfance. Ma famille incarne ce que la joie a de plus bruyant, de plus spectaculaire, l’écho inlassable des morts, et le retentissement du désastre. Aujourd’hui je sais aussi qu’elle illustre, comme tant d’autres familles, le pouvoir de destruction du Verbe, et celui du silence. Le livre, peut-être, ne serait rien d’autre que ça, le récit de cette quête, contiendrait en lui-même sa propre genèse, ses errances narratives, ses tentatives inachevées. Mais il serait cet élan, de moi vers elle, hésitant et inabouti. » Dans cette enquête éblouissante au cœur de la mémoire familiale, où les souvenirs les plus lumineux côtoient les secrets les plus enfouis, ce sont toutes nos vies, nos failles et nos propres blessures que Delphine de Vigan déroule avec force.

Le nom de Dieu est miséricorde (Bayard) SP
Dans le premier livre signé de sa main, le Pape François dialogue de façon simple, intime et personnelle avec chaque femme et chaque homme de la planète. À travers son expérience personnelle de prêtre, il aborde la question de la Miséricorde, thème central de son enseignement et de son témoignage. Il explique pourquoi l'Année sainte extraordinaire qui lui tient tant à cœur devrait parler à toutes les âmes – à l'intérieur de l'Église mais aussi au-dehors – qui recherchent un sens à la vie, un chemin de paix et de la réconciliation, une guérison des blessures physiques et spirituelles. Ce texte est la synthèse de son enseignement et de son pontificat.



★ ★ ★ ★ ★ ★ La semaine prochaine, nous lirons... ★ ★ ★ ★ ★ ★

Pas de décision pour aucune d'entre nous.



Et vous que lisez-vous?


1 commentaire:

  1. ღ Certains livres me tentent bien !!! Bonne semaine de lecture :) Voici mon C'est Lundi ^_^ https://mavielivresque8.wordpress.com/2016/02/22/cest-lundi-que-lisez-vous-22-fevrier-2016/ ღ

    RépondreSupprimer

Merci de votre commentaire, j'essayerais de répondre a tous le monde!