Les derniers Romans chroniqués




mardi 16 février 2016

[Chronique] Indiana Teller, tome 1: Lune de printemps





Parution en mars 2011
chez Michel Lafon
Collection: Littérature Jeunesse
  381 pages - 17.20 E
Série Terminée en 4 tomes



Dans les interminables plaines du Montana s'étend le ranch des Lykos. Les voisins alentour sont loin de se douter que ses habitants sont les membres de l'un des clans de loups-garous les plus puissants d'Amérique du Nord. Parmi eux, un seul humain a sa place : Indiana Teller, 17 ans. Né de l'union d'une humaine aux pouvoirs mystérieux et d'un loup-garou, Indiana est le petit-fils et le seul héritier de Karl, le chef de la meute. Se sentant comme un étranger parmi les siens, il lutte pour trouver sa place dans la hiérarchie codifiée imposée par son peuple : des créatures fantastiques qui vivent cachées au milieu des hommes.







Pourquoi ce livre?
La série "Tara Duncan" m’avait beaucoup plu, aussi c’est tout naturellement que je me suis intéressé à Indiana Teller. Quand j’ai lu ce premier tome, je ne pensais pas forcément en faire la chronique. Puis, quelques mois plus tard, j’ai changé d’avis. Cependant, j’ai eu quelques difficultés à la rédiger car mes dernières lectures (le dernier battement de cœur et Shutter Island) n’appartenaient pas au même registre, j’ai donc dû effectuer un survol du livre afin de retrouver l’univers de Sophie Audoin-Mamikonian.


De quoi parle t-il?
Indiana Teller, tome 1: Lune de printemps est le premier d’une série de quatre livres dans lesquels le jeune Indiana Teller narre son histoire, celle d’un humain vivant au milieu de loups-garous, héritier du chef de ce clan et fils d’une humaine munie de pouvoirs recherchés par tous. Ce premier tome s’attache plutôt à raconter l’évolution de ce personnage, qui, d’humain chétif et frêle, devient un jeune alpha fort, doué non seulement dans le domaine de la politique mais aussi dans le domaine du combat.


Que penser de l'histoire?
Même si j’ai retrouvé le même genre d’histoire que dans la série Tara Duncan : un personnage qui peu à peu prend de l’assurance et qui se révèle beaucoup plus puissant qu’il n’y parait, bien que se débattant dans les affres de l’adolescence, je n’ai pas eu de lassitude à lire ce Tome. Au contraire, la fluidité de l’écriture, l’humour du narrateur, les références cinémathèques (la famille Adams…), le dialogue que celui-ci instaure avec le lecteur ont fait que j’ai passé un agréable moment de lecture. De plus, j’ai beaucoup aimé l’autodérision que pratiquent à la fois le narrateur et Sophie Audoin-Mamikonian (celle-ci en tant qu’auteur d’heroic fantasy).


Extrait du livre

" « Mes réactions purement humaines n’étaient pas moins pathétiques. Je coupais des fleurs dans le jardin, qui mouraient environ deux secondes et demie après que je les ai cueillies. Vingt fois par jour, je me décidais à lui déclarer ma flamme. Et vingt fois, je renonçais. Je composais de mauvais poèmes pour elle, ce qui me faisait transpirer et torturait mes neurones.

Ca donnait à peu près ça :
"Je me noie dans l’encre verte de tes yeux."
Mince, il me fallait une rime en eu. Euh… « peut » ? Et je voulais parler de mon cœur :
"Mon cœur hésite et bat comme il le peut"
On se demande pourquoi il hésite ce foutu cœur. Le mien battait comme un métronome.
"Si loin, perdu, il meurt à petits feux."
Ça, c’était vrai, sauf qu’on se voyait tous les jours. Et que je n’étais pas du tout perdu.
"Brûlant mon âme comme si c’était un jeu".
Aie, Aie, Aie, c’était débile. "




6 commentaires:

  1. Il faut que je découvre l'auteure, cette série me tente plus que Tara Duncan :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas pour Carine mais pour ma part Je n'ai pas encore eue la possibilité de lire les Tara Duncan. c'est très jeunesse il me semble non?

      Supprimer
    2. Oui la serie Tara duncan est jeunesse mais autant que celle d Indiana Teller. Personnellement j'ai quand une petite preference pour TAra

      Supprimer
    3. Oui la serie Tara duncan est jeunesse mais autant que celle d Indiana Teller. Personnellement j'ai quand une petite preference pour TAra

      Supprimer
  2. Coucou, je me souviens avoir aimé Indiana Teller, c'était sympathique sans être pour autant méga innovent niveau lecture. J'ai les tomes 2 et 3 dans ma PAL (pour me motiver à continuer mes séries). Si tu veux qu'on se fasse une LC Carine c'est avec plaisir. ^^ (Enfin pas tout de suite car je croule sous les SP et les LC et cela fait longtemps que je n'ai pas choisi de lectures de moi-même). ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou, pourquoi pas ? Préviens moi si un jour tu es disponible pour le faire. bonne lecture en attendant !!

      Supprimer

Merci de votre commentaire, j'essayerais de répondre a tous le monde!