Les derniers Romans chroniqués




jeudi 5 mai 2016

[Chronique] La fille de Brooklyn





Parution le 24 Mars 2016
chez Edition XO
  470 pages - 21.90 €
One Shot




Je me souviens très bien de cet instant. Nous étions face à la mer. L’horizon scintillait. C’est là qu’Anna m’a demandé : « Si j’avais commis le pire, m’aimerais-tu malgré tout ? » Vous auriez répondu quoi, vous ? Anna était la femme de ma vie. Nous devions nous marier dans trois semaines. Bien sûr que je l’aimerais quoi qu’elle ait pu faire. Du moins, c’est ce que je croyais, mais elle a fouillé dans son sac d’une main fébrile, et m’a tendu une photo. – C’est moi qui ai fait ça. Abasourdi, j’ai contemplé son secret et j’ai su que nos vies venaient de basculer pour toujours. Sous le choc, je me suis levé et je suis parti sans un mot. Lorsque je suis revenu, il était trop tard : Anna avait disparu. Et depuis, je la cherche.







Pourquoi ce livre ?
Il s'agit d'un livre de Musso... Oui tout simplement. Un peu comme les Coben, je suis ses romans comme je dévorerai un saucisson. Et en bonne auvergnate cela veut tout dire!


De quoi parle t-il?
D'abord de ce que l'on peut faire par amour, de ce que l'on est prêt à accepter et à supporter, de ce que l'on peut découvrir sur l'autre et sur nous-même dans cette quête de l'autre. Du point auquel les vies des uns et des autres peuvent s'imbriquer bien ou mal, cela dépend des circonstances.


Que penser de l'histoire?
De l'histoire en elle-même ? Une histoire fantasque, qui paraît irréelle mais pourtant si possible. De la noirceur de l'être humain et de la combativité de certains. J'ai aimé ces points. J'ai aimé les personnages, ce que l'homme, Raphaël, peut entreprendre pour retrouver cette fille disparue. J'ai aimé ses doutes, sa capacité à l'abnégation et sa détermination à la retrouver. J'ai aimé changé régulièrement de point de vue pour avoir des détails que sans cela, jamais, je n'aurais pu savoir.

Ce roman fait partie de ses grands romans. Si je devais les classer, il arriverait dans mes préférés car j'ai vraiment apprécié cette lecture qui comme souvent m'a parue beaucoup trop rapide. Musso a toujours cette écriture fluide, cet art du suspens qui m'avale et me laisse pantoise à la fin. Cette fin qui n'en est jamais totalement une, bon moins dans celui-ci que dans la Fille de Papier ou pire ... Demain.

J'ai aimé ces mots qui me prennent par surprise et ne me relâche pas avant d'avoir asséné leur vérité dans mon crane, dans mes tripes.

Je n'arrive pas à définir cet auteur autrement qu'un auteur entier. "A prendre ou a laisser" Soit tu l'aimes et tu dévoreras tout ces romans, soit tu n'accroches pas et là ne t'entêtes pas cela ne sert à rien.


En conclusion?
Quoi dire de plus que : Courez le lire!!! C'est un chef d’œuvre! Du pur Musso!





1 commentaire:

  1. Ca fait un moment que je n'ai pas lu de musso, il va falloir que je rattrape mon retard !

    RépondreSupprimer

Merci de votre commentaire, j'essayerais de répondre a tous le monde!