Les derniers Romans chroniqués




vendredi 24 juin 2016

[Chronique] Le voleur de coeur





Parution en 14 avril 2016
chez Michel Lafon Jeunesse
Collection: Littérature Jeunesse
  395 pages - 15.95 E
 One Shot




Symphonie est un monde musical. Brutal. Chacun y possède un instrument, donné à la naissance. Arme enchantée mais également véritable partie de soi-même, on la nomme mélo-âme. Avec ces objets, tous les clans rivaux se livrent une guerre sans merci... les instruments de musique hurlent, et des vies s'évaporent. Au milieu de cette cacophonie, Dylan profite d'une vie rêvée de fils cadet de chef de clan, sans responsabilité ni impératif quelconque... Et heureusement, car il cache un secret inavouable : il n'a pas de mélo-âme, aucun pouvoir, et s'il a un instrument, ce dernier n'a rien de magique. Aussi lorsqu'il se retrouve propulsé héritier de son clan et qu'il doit faire ses preuves sur le champ de bataille, il est totalement désemparé.







Pourquoi ce livre ?
Le voleur de cœur est un roman que j'ai reçu grâce à Camille l'attachée de presse des éditions Michel Lafon que je remercie. En début d'année, elle nous a présenté le catalogue des parutions des six premiers mois et j'ai tout de suite voulu découvrir ce roman qui m'a attirée à la fois par sa couverture et par son synopsis.


De quoi parle t-il ?
Nous sommes dans le monde de Symphonie, un monde ou chaque être humain est relié à son instrument de musique. Comme nous, notre instrument a un cœur qui bat pour vivre et comme nous il ressent la douleur et inversement. Si l'instrument est endommagé, l'humain le ressent jusque dans la mort de l'un ou de l'autre. Chaque être à une mélo-âme unique qu'il doit entrainer et développer chaque jour. Cette mélo-âme est le pouvoir de chaque être. Compliqué n'est-ce pas ? Il me faudrait un moment pour vous expliquer toutes les subtilités de ce monde alors je vais passer à l'essentiel, à l'histoire même de ce livre et de son personnage principal : Dylan. Ce dernier est le fils du chef de clan Kellan de Hard qui est le plus puissant des guerriers de Hard. Malheureusement pour lui, Dylan n'a pas de mélo-âme, aucune connexion à son instrument et dois le cacher pour ne pas être pourchassé et nous allons comprendre pourquoi...


Que penser de l'histoire et des personnages ?
J'ai mis énormément de temps à lire ce livre et à la fois très peu de temps... dès les premières pages, j'ai eu vraiment du mal à entrer dans l'histoire ! Je ne comprenais rien du tout, ne savais pas où le roman se déroulait, qui étaient les personnages principaux et quel était le but de l'histoire. J'ai lu tellement d'informations à la fois que j'étais perdue et que je n'arrivais vraiment pas à ré-ouvrir le livre pour le continuer. Puis je me suis forcée car il fallait bien à un moment ou un autre que je reprenne là ou j'en étais et une fois une petite centaine de pages passées, je l'ai totalement dévoré en deux petites soirées.

L'histoire en elle-même reste quand même relativement complexe et cela ne s'arrange pas dans les derniers chapitres. Les révélations finales sont extrêmement appréciables mais surtout étonnantes. En général, je suis plutôt bonne pour deviner ce qui peut éventuellement se passer dans un livre et trouver la fin mais là j'avoue que même si cela m'a effleuré l'esprit, je ne m'y attendais pas du tout.

Le monde imaginé et créé par l'auteur est surprenant et déborde d'idée innovante et intéressante mais j'ai peur d'avoir tout de même manqué quelque-chose. J'ai eu à la fois une indigestion d'informations et une envie d'en savoir plus mais sur d'autres éléments ou sur des personnages qui ne sont restés que malheureusement secondaires. Malgré tout cela, l'histoire tient bien la route et est agréable à suivre. On tourne les pages assez rapidement se demandant où l'auteur veut nous emmener et en essayant de comprendre nous-mêmes ce qui se passe et comment va se terminer le voyage de notre héros Dylan.

Les personnages sont sympas à découvrir même si pour moi il y en a beaucoup trop et que les informations de chacun restent limitées mais quand on créé un monde complet comme celui-là, n'est ce pas le risque ? Je ne sais pas s'il y aura une suite, la fin est ouverte sans pour autant qu'on reste en plein cliffhanger. Dans le cas où il y a une suite j'aimerais vraiment en savoir plus sur le côté original de ce monde musical. Savoir pourquoi on en est exactement venu là. Savoir pourquoi il y a temps de rivalité et de haine entre le Nord et le Sud mais surtout connaître plus en profondeur les façons de vivre et d'exister des dix clans qui composent le monde de symphonie. J'aurais en réalité tout un tas de questions sur ce monde, des questions dont je n'aurais sûrement jamais la réponse mais qui m'ont un peu plus déroutée de l'histoire à chaque avancée dans ma lecture.


En conclusion ?
"Le voleur de cœur" est un roman qui est muni d'un univers fantastique impressionnant mais qui a du mal à s'imposer. L'histoire est difficile à comprendre et il faut souvent s’accrocher pour ne pas perdre le fil mais l’œuvre dans son ensemble reste originale et surtout dotée d'un humour que l'on apprécie grandement.



Extrait du livre

«Tout le monde s'aligne le long du port, dos à la mer. Face à nous, les portes arrières de Vent. Derrière Vent, Hard, Classique, Tam et Clavier assistent à notre départ. Ils ne bougent pas avant notre retour. Du moins je l'espère... ça me rappelle cet excellent livre que j'ai dévoré dans les archives de la grande bibliothèque. Çà racontait l’histoire d'un semi-homme à peine plus haut que mon genou qui partait détruire un seigneur sans visage avide d'anneaux magiques. Frodon qu'il s'appelait. Serais-je un Frodon de mon temps, moi aussi ? Retrouverai-je Symphonie comme lui retrouve sa Comté ?»







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre commentaire, j'essayerais de répondre a tous le monde!