Les derniers Romans chroniqués




vendredi 8 juillet 2016

[Chronique] Le mystère de Blackthorn





Parution le 11 Mai 2016
chez Bayard Jeunesse
  512 pages - 15.90 E
One Shot




Londres. 1665. Christopher Rowe, 14 ans, est apprenti chez Benedict Blackthorn, un apothicaire renommé. Celui-ci l’a pris sous son aile il y a quatre ans et lui a enseigné tous les secrets de fabrication des potions et remèdes. Mais une série de meurtres endeuille la ville : les victimes sont toutes des apothicaires amis de Blackthorn. Le responsable en serait la secte de l'Archange, organisation occulte prête à tout pour s'emparer du pouvoir.








Pourquoi ce livre ?
Merci aux Editions Bayard jeunesse pour ce service presse. J'ai été très attirée par cette couverture, cette magnifique porte est juste encore plus sublime en main que sur une photo.


De quoi parle t-il ?
De la vie londonienne de 1665, de la condition d'un apprenti sans famille, sans argent et donc sans avenir. Nous suivons Christopher Rowe, jeune orphelin, apprenti de Maître Blackthorn, un apprenti heureux, car bien traité ce qui est rare pour cette époque. Malheureusement, une série de meurtre d'apothicaire, va endeuiller cette vie paisible et obliger Christopher à mettre à profit les enseignements qu'il a reçus depuis 3 ans.

J'ai aimé ce roman, son auteur est très doué et bien documenté. Cela fait réel et c'est agréable de pouvoir avoir des similitudes entre la vie "vraie" et "irréelle". Chris, est un garçon ingénieux, intelligent et très casse-cou.

Les chapitres sont dessinés en suivant les jour du calendrier, c'est agréable car permet de suivre une chronologie pour les événements qui s’enchaînent rapidement. J'ai toutefois trouvé que Chris prend trop de place par rapport aux autres protagonistes ce qui est un peu dommage car par exemple, après plusieurs jours je ne me souviens même pas du nom de son meilleur ami ! Je regrette aussi la fin de l'histoire, j'aurais aimé en savoir plus sur ce que l'avenir réserve à notre héros.


En conclusion ?
Un bon roman, agréable que l'on est 11 ou 30 ans ! Je félicite sincèrement l'auteur pour son imagination et j'espère lire un autre de ses livres pour voir ce qu'il en est de son imagination.







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre commentaire, j'essayerais de répondre a tous le monde!