Les derniers Romans chroniqués




jeudi 8 septembre 2016

[Chronique] Seulement si tu en as envie


 


 Parution le 23 juin 2016
chez Michel Lafon
  281 pages - 17.95 E
One Shot




Il l’attend depuis toujours...elle ne l’a pas vraiment oublié ! Ils se sont connus à seize ans, sur les bancs du lycée d’Arcachon, puis chacun a fait sa vie de son côté. Camille est devenue une brillante avocate parisienne, Stephen vit de sa passion des livres entre Londres et Paris. Ils n’auraient jamais dû se revoir, mais le hasard en a décidé autrement. Les souvenirs s’entrechoquent, laissant apparaître les failles de l’attente et du désir. Leur histoire aurait pu être banale, jusqu’à ce que Camille découvre les pages blanches du  "manuscrit inachevé ».







Pourquoi ce livre ?
Seulement si tu en as envie nous a été proposé par le service de presse de Michel Lafon, que je remercie pour leur confiance.


De quoi parle t-il ?
Camille a tout d'une femme qui a réussi : un métier gratifiant, un mari et des enfants... Cependant, les apparences sont trompeuses : sa vie ne correspond pas à ses goûts personnels, à ce qu'elle est vraiment. Camille est une femme de passion alors que son comportement n'est que convenances.


Que penser de l'histoire et des personnages ?
J'avoue que malheureusement je n'ai pas été emportée par ce roman.

J'ai contrevenu à mes principes de ne pas lire les critiques d'autres lecteurs/blogueurs (avant que ma chronique ne soit publiée) en allant sur la page Facebook de Bruno Combes. Certains indiquaient que ce roman était dans la lignée de ceux d'Anna Galvada. Cela pourrait expliquer mon ressenti : je n'arrive pas à m'intéresser à des œuvres romantiques qui n'allient pas soit une dose de références historiques, soit une partie "thriller" ou que l'humour ne soit pas au rendez-vous.

De plus, chaque chapitre commence par une petite citation (cf. l'extrait du livre) qui, sont certes des pépites (j'ai vraiment eu envie de toutes les insérer dans la rubrique ci-dessous !!!) mais leur nombre leur fait perdre de l'importance.

Enfin, si j'ai fini par comprendre le choix de Camille à la fin ; j'aurais voulu que cela se termine autrement. Je ne peux vous expliquer plus en détails cette déception au risque de tout vous dévoiler sur l'histoire.


En conclusion ?
Cette "critique" provenant surtout de mes goûts personnels, j'adresse quand même mes félicitations à l'auteur pour avoir eu le courage de s'auto-éditer et d'avoir su trouver la confiance d'une grande maison d'édition et d'un grand nombre de lecteurs !!


Extrait du livre : 
"Aujourd'hui est le plus beau jour de notre vie, car hier n'existe plus et demain ne se lèvera peut-être jamais. Le passé nous étouffe dans les regrets et les remords, le futur nous berce d'illusions. Apprécions le soleil qui se lève, réjouissons-nous de le voir se coucher. Arrêtons de dire "il est trop tôt" ou "il est trop tard" ; le bonheur est là : il est l'instant présent."






1 commentaire:

  1. Pourquoi pas pour découvrir une autre auto-édité qui a su charmer une grande maison d'éditions, mtnt sans plus après avoir lu ton avis, à voir pour les vacances :)

    RépondreSupprimer

Merci de votre commentaire, j'essayerais de répondre a tous le monde!