Les derniers Romans chroniqués




jeudi 27 octobre 2016

[Chronique] Les évadés du bocal






Parution le 7 Septembre 2016
chez Sarbacane
Collection: Exprim'
 173 pages - 15.50 E
One shot




Ils sont trois à s'évader de leur hôpital psychiatrique. Trois pieds nickelés soudés au chalumeau de leurs embrouilles paranoïaques, mais sacrément acharnés à vivre. Pourtant, entre Lisa, la superbe maniaco-délurée, Sandro, le jeune schizophrène halluciné, et Yves le papy rocker altermondialiste, il n'y a pas grand chose en commun à la base.








Pourquoi ce livre ?
Je remercie chaleureusement les éditions Sarbacane pour m'avoir permis de recevoir ce roman en service presse. Le titre m'a fait beaucoup rire et j'avoue que j'étais intriguée par le synopsis.


De quoi parle t-il ?
Je vais être franche.. je n'ai pas compris !! J'ai bien intégré le fait que nos personnages sont des internés en hôpital psy, duquel ils se sont évadés. J'ai assimilé également qu'ils voyaient un complot fomenté par le psy en chef mais à part cela o_O

D'après mes informations, ils sont tous internés pour des problèmes différents : des pertes de contrôle de soi, de mémoire, de concentration et de maladie mentale mais je n'en sais pas plus.

Il m'est très compliqué de faire cette chronique car je n'ai pas vraiment compris l'histoire, et avez-vous déjà tenté d'expliquer un ressenti d'une chose que vous n'avez pas assimilée ? Pour le style, l'auteur ne commet pas de faute de syntaxe ou de langage, ses phrases sont cohérentes mais ce n'est pas pour le cas de l'histoire malheureusement.

J'avais déjà écrit ses lignes alors qu'il me restait un peu moins du tiers du roman. Généralement, la fin n'est pas indispensable pour savoir si l'on a aimé ou non un roman. Ici, ce dernier tiers a son importance car il mitige mon avis. Alors non, ne vous attendez pas à ce que je change d'avis entièrement. Je n'ai toujours pas adhéré mais je pense que cet effet est voulu par l'auteur. En effet, a posteriori, je me demande si ce n'est pas une manière de nous donner l'impression d'être nous même un peu évadés du bocal. Et surtout, la conclusion est assez finement menée pour nous mener à une interrogation : et si nos personnages n'étaient pas si fous qu'il n'y paraissait.


En conclusion ?
Un roman que je n'ai malheureusement pas aimé, j'ai eu beaucoup de mal à le lire. Je n'ai pas réussi à entrer dans l'histoire, j'ai même dû me forcer pour le terminer. Je ne dois pas être dans la bonne tranche d'âge ou dans le style de lecteur visé.

L'histoire m'a paru très floue, des flashback puis un retour dans le présent, des morceaux d'histoire mais pas tout. Je n'ai pas réussi à savoir réellement qui avaient fait interner nos personnages ou pourquoi.

Je m'excuse pour l'auteur mais ce n'est pas un livre que je recommande malgré le travail qu'il a dû fournir. D'après les avis que j'ai pu lire, je ne suis pas la seule à ne pas avoir été emballée.





2 commentaires:

  1. Comme toi, je suis passée à côté de cette histoire, il m'a manqué un petit plus pour accrocher plus que cela aux personnages mais je suis restée spectatrice de l'histoire abracadabrante que nous offre l'auteur (avec une super idée originale à souligner tout de même)... Dommage mais bon !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouf je ne suis pas la seule ^^
      Mais oui c'est vraiment dommage car le thème aurait pu être vraiment bien et assez original.

      Supprimer

Merci de votre commentaire, j'essayerais de répondre a tous le monde!