Les derniers Romans chroniqués




mardi 13 décembre 2016

[Chronique] Prince Lestat





Parution le  13 Octobre 2016
chez Michel Lafon
  528 pages - 20.50 E
One Shot




Lestat a parcouru le monde de manière bien solitaire ces dernières années, ces compatriotes et amis l’ont cherché sans succès. Depuis quelques temps, une Voix lui parle, à lui et à d’autres vampires leur commanditant de tuer leur propre race. Récemment, Benji, le protégé d’Armand, tient une émission radio, prêchant pour le rassemblement et l’alliance de tous les vampires pour lutter contre un détracteur s’amusant à multiplier les massacres des vampires les plus jeunes. A côté de ça, Fareed et Seth, scientifiques et vampires, ont mis en place un programme de recherche sur la composition des vampires et cherchent à répondre scientifiquement à la question de « Qu’est-ce qui anime les vampires ? », ils multiplient les expériences dans ce but. Tout est lié pourtant et Lestat semble bien être le seul capable de gérer une telle crise, tous pense de la même façon, acceptera-t-il alors cette responsabilité ? et qui peut bien être cette Voix ?









Pourquoi ce livre ?
Je remercie les éditions Lafon de m'avoir sélectionnée afin de pouvoir lire ce roman. J'ai demandé ce livre car j'avais déjà lu un livre de cette auteure et je n'avais pas accroché, beaucoup de personne de mon entourage l'aimant, je me demandais si un autre livre ne serait pas mieux pour moi. Je n'avais pas vu qu'il s'agissait d'un tome 11, et j'ai donc était déstabilisée au début. Heureusement, il n'est pas nécessaire d'avoir lu les précédents pour comprendre les implications des uns et des autres mais je pense toutefois que cela doit présenter un certain avantage et un rapport différent à l'histoire.


De quoi parle t-il ?
Nous rencontrons (ou retrouvons) Lestat mais aussi plusieurs vampires. Les faits que nous ne soyons pas toujours avec le même personnage m'a un peu perturbé mais j'ai trouvé cela très utile à la série donc cela ne m'a pas gênée outre mesure.

Les vampires sont "possédés" par une Voix, cette voix les invite à se détruire les uns les autres, à utiliser leurs pouvoirs pour se battre et surtout tuer les jeunes.

L’histoire tourne autour de l'identité et les intentions de cette Voix. Les hypothése et contre-hypothèse se succède tout le long du roman. Cette information n'est révélé que vers le dernier tiers du roman, ensuite il s'agit de voir ce que l'on doit faire, qui et comment le fera.

Un résumé un peu flou mais nécessaire pour ne pas vous dévoiler les réponses sans que vous ne lisiez le roman.


En conclusion ?
J'ai passé un agréable moment. Et un peu plus que  car il faut bien l'avouer je suis chauvine sur les bords et voir que Lestat vit en Auvergne, et que ma belle région est décrite et mentionnée plusieurs fois m'a mis du baume au cœur!!

Je n'ai rien à reprocher à l'auteur mais ce roman m'a un peu épuisé, il m'a fallut être très attentive afin de ne pas m'égarer en chemin et je l'avoue revenir des fois en arrière. Je pense que je n'ai pas un problème avec l'auteur mais plus avec l'univers! Dommage, car beaucoup adore (l'un de mes collègues m'a déjà piqué le roman d'ailleurs!





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre commentaire, j'essayerais de répondre a tous le monde!