Les derniers Romans chroniqués




mardi 7 février 2017

[Chronique] Powerboy





Parution le 17 janvier 2008
chez Plon
Collection: Jeunesse
 182 pages - 10.00 E
One Shot




N'avez-vous jamais eu la sensation de pouvoir faire des choses que les autres ne pouvaient pas faire ? Et si vous aviez un don ? Pas n'importe quel don ! Le don d'hypnotiser, de prendre le contrôle sur vos amis, votre entourage, vos profs, votre petite amie ? Qu'en feriez-vous ? Jehan, lui, a choisi...







Pourquoi ce livre ?
Powerboy est le troisième livre que j'ai lu en moins d'une semaine. Je voulais après mes deux dernières lectures pour le moins éprouvantes psychologiquement revenir à une œuvre plus simple, plus drôle, et surtout qui ne me donnerai pas le bourdon une fois terminée.


De quoi parle t-il ?
Jehan est un collégien qui vit une vie ordinaire jusqu'à ce qu'il découvre qu'il a des pouvoirs et pas n'importe lesquels : il peut contrôler les gens et agir sur leurs décisions ce qui lui changera sa vie si banale et ordinaire...


Que penser de l'histoire ?
Powerboy est un livre dont la quatrième de couverture me parlait beaucoup. Je pensais passer un très bon moment en compagnie de Johan et de son don, cependant il s'est produit tout le contraire et je me suis totalement ennuyée durant ma lecture.

L'histoire n'en ait pas réellement une en réalité. Il n'y avait pas de fil conducteur, pas d'intrigue, juste une succession d'anecdotes collées les unes aux autres où Johan tenter de faire des expériences sur son entourage. Parfois cela fonctionne, d'autres fois non et là on se demande où l'auteur veut en venir... Quel est le but de cette histoire ?


Que dire des personnages ? 
On rencontre une multitude de personnages dans ce roman entre les camarades de classes de Johan, ses parents, ses profs mais aucun n'est développé et réellement important mise à part peut-être son maitre magicien qui apparait parfois comme cela d'un coup, comme un cheveu sur la soupe. On ne sait pas d’où il sort, ni qui il est ni ce qu'il veut exactement, ce qui conduit à une multitude de questions et d’incompréhension. Johan quant à lui, ne m'a pas passionnée du tout. Je l'ai trouvé trop fade, trop naïf. Le seule truc qui m'a fait de la peine c'est qu'on sentait qu'il était triste de ne pas pouvoir parler de ce qui lui arrive à son entourage de peur de passer pour un fou... enfin un truc censé !


En conclusion ?
Un roman que je n'ai vraiment pas apprécié et dont je n'ai compris l’intérêt qu'au dernier chapitre. Une morale qui est intéressante mais qui arrive beaucoup trop tard et sans réel suivi. Bref, une grosse déception et un livre que je vais vite oublier !





2 commentaires:

  1. Ta déception me refroidit assez pour ce roman, d'ailleurs je n'aime pas trop la couverture :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une chose est sure, je ne te le conseille pas mais après tout peut être que certains lecteurs peuvent apprécier ce genre d'histoire!

      Supprimer

Merci de votre commentaire, j'essayerais de répondre a tous le monde!