Les derniers Romans chroniqués




vendredi 3 mars 2017

[Chronique] Ecrivain cherche place concierge





Parution le 7 octobre 2010
chez pocket
Éditeur d'origine: Luc Pire
 120 pages - 5.80 E
One Shot




La vie de château, tout simplement... Engagé via petite annonce discrète (ECRIV. CH. PL. CONCIERGE), Victor prend ses quartiers chez Régis, le châtelain. Un chouïa de cuisine, un tantinet de ménage : son nouveau travail lui laisse largement le temps de bûcher à ses biographies de personnages extraordinaires, genre dont le plumitif un peu chômeur s'est fait une spécialité. En théorie. Car Victor n'aura pas la chance d'écrire une seule ligne. Entre les pingouins à mobylette, un ours fondu de chocolat, un lapin en peluche pas bégueule, le gang des Phoques et l'attaque des Manchots, le domaine se fait vite le théâtre d'un colossal jeu de massacre. L'inspiration souffle mais les balles sifflent. La vie de château, qu'ils disaient...








Pourquoi ce livre ?
J'ai ce livre dans ma bibliothèque depuis plusieurs années. A l’époque, je cherchais à lire de la littérature belge pour un challenge littéraire auquel bien évidemment j'ai lamentablement échoué. Depuis il n'a pas bougé et je me suis dis qu'il serait bien de l'en sortir !


De quoi parle t-il ?
Victor est écrivain et vit au jour le jour de ses écrits pour le moins particuliers. Afin de préparer sa nouvelle œuvre, il cherche un endroit au calme où il pourra exercer son talent en toute liberté. Contacté par le châtelain du village de Soheit-Tinlot, (oui, oui, c'est bien le nom du village !), il atterrit au fin fond de la campagne dans le château de ce sombre endroit... mais Victor n'est pas au bout de ses surprises. En effet, le maître de maison qui l’accueille n'est autre que Pinot, un lapin blanc en peluche....


Que penser de l'histoire et des personnages ?
Bon, je suppose que beaucoup d'entre vous se demandent déjà si je suis sous l'emprise d'une drogue spécifique pour vous raconter ce genre d'histoire.... mais non mes amis et je vous assure que vous ne rêvez pas ! L'auteur, lui par contre... j'ai un doute. Bienvenue donc dans ce village et ce château ou tous les habitants ne sont que des animaux. Victor lui reste humain et me fait penser à une sorte de Alice aux pays des merveilles tombant dans cette autre dimension surréaliste. Il passera ses journées avec Pinot le lapin blanc et Robert l'ours, tous les deux en bataille contre les manchots. A eux trois, il devront combattre leurs ennemis afin de protéger un ouvrage. D'un coup, la couverture du livre prend un tout autre sens....

Vous l'aurez compris ce livre est un gros n'importe quoi ! L'histoire, même si relativement courte, n'avance pas car l'auteur détaille chaque action en une multitudes de possibilités. Je ne suis pas sûre d'avoir tout compris mais à la base, le personnage Victor est un grand rêveur et a un esprit totalement imaginatif. A chaque action en sa faveur, il va commencer à nous parler de ce qui pourrait se passer s'il prenait tel ou tel décision, à regarder tel objet d'une manière plus détaillée que nous, mais surtout à se poser une succession de questions sur un sujet qu'il ne maitrise pas du tout... les femmes !

Je pense donc que l'auteur n'a pas forcement voulu nous raconter une histoire en particulier mais a plutôt voulu faire une étude sur le comportement de ce genre de spécimen (en fait-il parti ?). Peut-être que je me trompe, mais dans ce cas, c'est que je n'ai vraiment pas compris ce livre...


En conclusion ?
Écrivain cherche place concierge me laisse perplexe. Je ne m'attendais pas du tout à cela... Si l'univers est riche d'originalité, il ne m'a pour ma part pas convaincue. J'aurais aimé connaître d'autre personne ayant lu cet ouvrage afin d'en discuter ou avoir une explication de l'auteur car j'ai vraiment l'impression de m'être fourvoyée.



Extrait du livre

"Victor avale les six volées de marches, enfonce la clé dans la serrure et se précipite dans le salon. Merde... Pas de messages. C'est toujours comme ça le téléphone. Les messages ne viennent jamais quand on les attend. Pire, quand ils arrivent enfin, ils sont tellement désespérants qu'on aurait voulu ne jamais les entendre."






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre commentaire, j'essayerais de répondre a tous le monde!