Les derniers Romans chroniqués




mardi 30 mai 2017

[Chronique] Vaut-il mieux être toute petite ou abandonné à la naissance ?





Parution le 11 mai 2017
chez Éditions Belfond
240 pages - 18.50 E
One Shot




Mimie est l'une des comédiennes les plus populaires de notre pays et Gilles l'un des auteurs les plus lus. Au delà de leur notoriété, l'un et l'autre ont une particularité qui a façonné leur vie... L'idée est simple : à partir d'une rencontre humaine formidable, ils ont eu envie de se poser les questions que personne n'ose jamais afin d'aborder légèrement, mais en toute connaissance de cause, ce qui aurait dû les détruire et les a finalement construits. Loin d'être une thérapie, ce livre est une invitation, une volonté de dire à ceux qui ne se reconnaissent pas dans les stéréotypes du monde qu'ils y ont aussi leur place. C'est un dialogue libre, authentique, joyeux et émouvant, un regard croisé, un essai comparatif décalé et tendre pour aider ceux qui ne trouvent pas leur place à se la fabriquer. Bienvenue au cœur d'un échange exceptionnel où chacun veut découvrir avec bienveillance les pires problèmes de l'autre et comment s'en sortir. Avec autant de chaleur que de pertinence, ces deux humanités prouvent qu'aucun destin n'est joué d'avance"
 






Pourquoi ce livre ?
Mimie Mathy et Gilles Legardinier sont deux personnalités que j'admire tout particulièrement, tant sur le plan professionnel, que sur le plan humain. Aussi, quand ils ont annoncé la parution d'un livre de papotage, je n'ai pas hésité à le mettre dans ma Wish List ; souhait entendu par mon Cher et Tendre, qui, ni une ni deux, me l'a offert en cadeau. Merci à lui d'être aussi prévenant.


De quoi parle-t-il ?
Dans la lignée du one-woman-show "J'adore papoter avec vous" de Mimie Mathy, ces deux artistes partagent leur vision de la vie et portent un regard critique sur leur parcours respectif, sans complaisance ni tabou et avec sincérité.


Que penser de cet entretien ?
Contrairement à ce qu'on pourrait penser, ce livre n'est, en aucune manière, une sorte de parangon de ce que doit être la vie des personnes qui souffrent d'une particularité physique ou qui ont eu un parcours de vie assez difficile.

La seule prétention ici de Mimie Mathy et de Gilles Legardinier est de nous transmettre leur énergie et leur conviction qu'il est possible d'avancer, malgré les obstacles.

A travers les affres de leur adolescence, les préjugés auxquels ils ont dû faire face, les critiques, leur rapport avec leur entourage, ils nous expliquent comment ils ont sont arrivés, malgré tout, à rester "droits dans leurs bottes".

Après avoir affronté une épreuve de la vie, j'avoue ne plus avoir supporté "Joséphine Ange Gardien" (et Mimie Mathy, du coup) car elle véhiculait un message d'espoir que je n'avais plus. Je la trouvai, tout à coup, "cul cul la praline" et à des années-lumière de la dureté de la vie. De même, j'ai eu du mal à retrouver le même entrain qu'avant pour lire les livres de Gilles Legardinier.

Malgré tout, j'ai gardé ma sympathie envers eux car ils sont liés chacun à un souvenir :  chaque film de "Joséphine Ange Gardien" était le prétexte d'une discussion par téléphone avec mon père (à 200 km de distance) et je me rappellerai toute ma vie du fou rire que j'ai eu, lors d'un déplacement en train, à la lecture de Demain J'arrête ! (les autres passagers aussi !).

Du coup, je ne vais pas du tout prétendre que ce livre est Le produit miracle de développement personnel mais je pense que chaque lecteur pourra en tirer quelque chose, ne serait-ce une phrase, qui pourra formuler ce qu'il ressent.

Pour ma part, c'est la pensée que nous ne pouvons abattre les obstacles, avancer dans la vie, vivre tout simplement, qu'entourés et aimés.


En conclusion ?
N'en déplaisent à certains, ce livre m'a confortée dans l'idée que les sourires de ces "amoureux de la vie" ne sont pas des outils de marketing (c'est facile à voir avec Mimie Mathy mais j'ai toujours perçu ce sourire aussi dans les livres de Gilles Legardinier). Je le recommande chaudement !



Extraits du livre
"Gilles Legardinier :
-Elle mesure un mètre trente-deux, j'ai été abandonné à ma naissance. Nous sommes des millions dans le monde à posséder l'une ou l'autre de ces particularités, parfois même les deux. Comment vit-on cela ? Comment l'appréhender ? Qu'est ce que cela change dans une vie ? Qui est le lièvre, qui est la tortue dans la course que constitue l'existence ? Ces questions délibérément décalées sont le prétexte à une envie d'échanger simplement, d'aller explorer les mécanismes auxquels chacun de nous est confronté dans son histoire personnelle.
[...]
-on érige parfois soi-même les barrières qui nous enferment ou les épreuves qui nous épuisent.
[...]
Mimie Mathy :
-Mes réponses, je les ai obtenues par les gens qui m'entourent et me connaissent, sans pour autant qu'ils soient comme moi. Je crois que, dans la vie, on se définit davantage au contact de ce qui est différent de nous, pas identique. La façon de gérer ce que l'on est dépend tellement de l'entourage de l'entourage, de l'enfance que tu as eues, de tes choix, et de tes capacités intellectuelles aussi...[...]Quelle que soit notre situation de départ, quelle que soit notre différence, on a tous une chance de se construire une vie qui ressemble à nos valeurs"






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre commentaire, j'essayerais de répondre a tous le monde!