Les derniers Romans chroniqués




mardi 4 juillet 2017

[Chronique] La Piste Noire





Parution le 31 août 2016
chez Éditions Le Livre de Poche/Albin Michel
512 pages
Saga



Au nord de la Suède, au bord d'un lac gelé, un pêcheur découvre dans une cabane abandonnée le cadavre torturé d'une femme. La belle Inna Wattrang était la porte-parole de Mauri Kallis, un célèbre industriel à la tête d'une multinationale minière dont l'ascension et la réussite fascinent le pays. Les indices sont minces et les deux inspecteurs de la PJ de Kiruna font appel à l'ex-avocate Rebecka Martinsson, devenue procureur auxiliaire, pour tenter d’élucider les relations troubles qui semblent unir Kallis à son employée. Mais derrière le meurtre d'Inna se profile un univers de mensonges, de haines et de faux-semblants où le Mal se tient à l'affut comme un corbeau noir.







Pourquoi ce livre ?
J'ai choisi ce livre lors d'une promenade dans une brocante, afin de me replonger dans un univers qui se rapproche de celui de Camilla Lackberg, que j'adore !

De quoi parle-t-il ?
Ébranlée par ce qui lui est arrivé dans le tome précédent, Rebecka Martinsson, l’héroïne de la saga, essaie de reprendre sa vie en main dans une nouvelle ville et avec un nouveau job : elle devient assistante du procureur. C'est dans le cadre de ses fonctions qu'elle est amenée à donner un coup de main à deux inspecteurs qui tentent d'élucider un meurtre.

Que penser de l'histoire et des personnages ?
Même si l'intrigue est intéressante, je n'ai pas réussi à adhérer à l'histoire et je me suis vraiment forcée pour lire le livre jusqu'au bout. 
Pour moi, le livre est déconcertant du tout au tout !
En effet, les répétions des noms suédois (alors qu'il suffit généralement de dire une seule fois les noms des personnages récurrents pour que le lecteur s'en rappelle) empêchent l'écriture d'être fluide, surtout quand on n'a pas l'habitude de la langue suédoise.
De plus, les réminiscences incessantes des protagonistes gênent l'action, même si elles participent à l'explication des évènements. Cet effet est amplifié par le fait que celles-ci ne sont pas annoncées.
Enfin, le dénouement est présenté d'une façon très déroutante et, franchement, pour moi, cela enlève l'effet surprise.

En conclusion ?
Vous l'aurez compris, une découverte d'un nouvel auteur, qui sera sans suite !



Extrait du livre

"Un coup de tête. Je lui avais laissé un message sur son répondeur qui disait : "Ce n'est pas pour acheter ton silence. Je suis un salaud. Si tu veux aller porter plainte, fais-le. Achète-toi quelque chose de joli. Un tableau ou un bijou. Merci pour ce moment, Inna."






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre commentaire, j'essayerais de répondre a tous le monde!