Les derniers Romans chroniqués




lundi 11 septembre 2017

[Chronique] La sélection, tome 4: L'héritière




Parution le 7 mai 2015
chez Robert Laffon
Collection: R'
 410 pages - 17.90 E
Série terminée en 5 tomes




Il y a vingt ans, America Singer est entrée dans la sélection et a gagné le cœur du prince Maxon. Maintenant le temps est venu pour la princesse Eadlyn de suivre les traces de ses parents en ayant sa propre sélection. Eadlyn ne s'attend pas à ce que sa sélection soit aussi belle que celle de ses parents. Mais, alors que la compétition commence, elle découvre que trouver son propre bonheur n'est peut-être pas aussi difficile qu'elle le croyait.




Attention: Spoilers si vous n'avez pas lu les trois tomes précédents.




Pourquoi ce livre?
J'ai commencé cette saga il y a maintenant plusieurs années et la première trilogie est l'une de mes dystopie préférée. J'ai déjà lu une première fois ce quatrième tome mais n'avait jamais eu le courage de le chroniquer puis Camille, blogueuse et amie de la même ville m'a offert le dernier tome lors de mon dernier anniversaire en octobre dernier et je me suis dit qu'il était temps de terminer cette saga, ma lecture étant prévu en septembre.


De quoi parle t-il?
Maxon et America règnent depuis plus de vingt ans maintenant sur le royaume d'Illéa et ont aboli le système de castes laissant un peuple plus libre de faire ce qu'il souhaite de leur vie seulement, ils vont de nouveau faire face aux mécontentement du peuple. Afin d'apaiser les tensions, ils décident d'organiser une nouvelle sélection pour celle qui s’apprête à devenir la futur reine d'Illéa: leur fille ainée la princesse Eadlyn. 35 prétendants pour une future reine: situation difficile à gérer pour notre princesse au cœur solitaire.


Que penser de l'histoire?
Quel plaisir de retrouver toute la famille royale ainsi que tous les personnages qui font vivre le château. La ou je pensais en savoir un peu plus sur la continuité de l'histoire d'America et de Maxon, je me retrouve en réalité en face de leur fille Eadlyn qui se prépare à reprendre la succession de son père en tant que reine. La quatrième m'avait pourtant prévenue que ce n'était plus l'histoire du roi et de la reine de la première trilogie mais les apercevoir en second plan est tellement troublant que j'ai eu du mal au départ à rentrer dans la vie de la princesse. Je vous rassure, cela n'a pas duré longtemps, comme pour les précédents tomes, je me suis laissé happer par cette nouvelle sélection qui annonce des le départ des situations comiques ou intrigantes.

L'avantage de ce quatrième tome est que le point de vue est totalement différent. Cette fois, nous ne voyons pas la sélection via les yeux d'une sélectionné mais via la princesse elle même ce qui empêche l'histoire de réellement se répéter et de nous ouvrir à d'autres sentiments. Il est est réellement intéressant de savoir comment les choses sont perçues coté royauté et de comprendre les choix difficiles à faire entre la raison, le cœur et toujours la politique car malgré l'abolition des castes, les soucis dans ce dernier domaine restent toujours présent même si moins important.


Extrait du livre

"Tu te souviens quand maman nous a montré ce livre d'histoire pour nous expliquer que les États-Unis avaient ce papier: "La déclaration d'indépendance"? Il y était écrit que les gens avaient le droit d’être heureux. Mais personne ne peut distribuer le bonheur..."


L'histoire est prenante et se déroule dans le même circuit que les précédents tomes: la découverte des candidats, les rendez-vous avec les prétendants qui se déroulent plus ou moins bien, les bulletins de Gavril toujours présent à son poste d'animateur et les fameuses éliminations. Rien de nouveau me direz-vous pourtant, on ne peux s’empêcher une fois de plus de tourner les pages à une vitesse phénoménale et d'avoir l'envie de connaitre si notre prétendant préféré va rester en compétition un peu à la manière d'une télé réalité ou l'on encourage notre favori. 

Une histoire ou en gros il ne se passe pas de grandes choses mais qui nous emballe plus par son coté divertissant. Je ne sais pas si le dernier tome sera écrit à la même sauce mais j'ai hâte de savoir si le coté politique et confrontation que nous avons eu dans la première trilogie se fera plus ressentir. Pour ma part, je l'espère car même si je suis amusé par cette nouvelle sélection et tous ces prétendants en quête du cœur d'Eadlyn, j'ai hâte de savoir comment le royaume va se sortir de ses soucis.


Que dire des personnages?
Il y a beaucoup de personnages dans ce genre d'histoire et retenir le nom et la provenance de chaque prétendant reste une chose difficile cependant j'ai réussi à me laisser amadouer par certains d'entre eux. Par exemple, des le début j'ai apprécié Kyle Woodwork. Ce nom vous dit quelque chose? Normal, il est le fils de Mademoiselle Marlee. Vous vous rappelez? Celle qui s'est fait châtier et fouetter en public pour être tomber amoureuse d'un officier. Malgré ce douloureux souvenir, retrouver d'anciens personnages tels que le couple Woodwork, Melle Lucy la servante d'America, tante Mai la petite sœur ou même Aspen est un vrai régal et de savoir comment se déroule leurs vies respectives l'est encore plus mais revenons à nos nouveaux héros même si je ne vais pas énormément vous en parler mon avis n'étant pas encore complet sur chacun d'entre eux.

Ce que je peux cependant vous dire et vous affirmer, c'est que j'ai beaucoup de mal à supporter le personnage principal! Cela est rare mais pour ma part, je la trouve tellement prétentieuse et imbus de sa personne et hautaine que j'ai eu envie de la remettre à sa place un bon paquet de fois. Elle va devenir reine, en a pleinement conscience et même si je sais bien qu'elle ne le fais pour la plupart du temps pas exprès et qu'elle est sous pression, sa manière de jouer avec son pouvoir et sa position m'agace. Je me suis plusieurs fois posé la question: comment peut-elle avoir ce caractère avec des parents comme les siens! Je lui aurais largement préféré son frère jumeaux Ahren, qui me donne le sourire a chacune de ses apparitions et dont j'approuve chacune des décisions... je ne peux malheureusement pas vous en dire plus!


En conclusion?
J'avais une petite peur de me retrouver avec un quatrième tome écrit purement pour le cote commerciale et je suis ravie de m'être trompée. Kiera Cass a su nous ré-imprégner de toutes les bonnes sensations et de tous les superbes souvenirs de sa trilogie tout en lui donnant un renouveau qui nous captive. Il est impossible de décrocher et je suis pour le coup ravie de vous annoncer que je vais commencer le dernier tome des ce soir afin de connaitre le fin mot de l'histoire car bien évidemment l'auteur nous laisse sur un énorme cliffhanger qui aurait de quoi faire pleurer une pierre!



Extrait du livre (premier chapitre)

"J’ai toujours été incapable de retenir mon souffle pendant sept minutes. Je n’ai même jamais réussi à le faire pendant une minute. Un jour, j’ai essayé de courir un kilomètre et demi en sept minutes, parce que j’avais entendu dire que certains athlètes y parvenaient. Échec retentissant. Je me suis arrêtée à mi-parcours, paralysée par un point de côté.
En revanche, en sept minutes, j’ai fait quelque chose d’impressionnant : je suis devenue reine.
Je suis venue au monde sept minuscules minutes avant mon frère, Ahren, le dépossédant ainsi du trône. Si j’étais née une génération plus tôt, ça n’aurait eu aucune importance. Ahren étant un garçon, il aurait été l’héritier. "






2 commentaires:

Merci de votre commentaire, j'essayerais de répondre a tous le monde!