Les derniers Romans chroniqués




vendredi 27 octobre 2017

[Chronique] Agatha Raisin, tome 4 : Enquête mortelle




Parution le 2 novembre 2016
chez Albin Michel
 243 pages - 14E
Série en cours



Après un séjour de six mois à Londres, Agatha retrouve enfin ses chères Cotswolds - et le non moins cher James Lacey. Même si le retour au bercail de son entreprenante voisine ne donne pas l'impression d'enthousiasmer particulièrement le célibataire le plus convoité de Carsely. Heureusement, Agatha est très vite happée par son sport favori : la résolution d'affaires criminelles. Comme le meurtre d'une certaine Jessica, qui militait pour le droit de passage de son club de randonneurs dans les propriétés privées des environs. Les pistes ne manquent pas : plusieurs membres du club et quelques propriétaires terriens avaient peut-être de bonnes raisons de souhaiter sa disparition. Mais la piste d'un tueur se perd aussi facilement que la tête ou... la vie !







Pourquoi ce livre ?
Mon chéri m'offre régulièrement un tome de cette saga, que j'apprécie particulièrement.


De quoi parle-t-il ?
On retrouve Agatha Raisin enfin sortie du pétrin dans lequel elle s'était embourbée dans le tome 3, que je ne détaillerai pas afin de ne pas vous spoiler. Pendant son absence, un nouveau meurtre s'est déroulé : Jessica Tartinck, militante dans tous les domaines et "grande féministe", se fait assassiner après s'être mise à dos tous les membres du club de randonnée dont elle était la meneuse.


Que penser de l'histoire et des personnages ? 
Pour tout vous dire, j'ai lu avec appréhension ce nouvel opus. En effet, je craignais que la saga ne s'essouffle à force de présenter toujours le même type de scénario : le meurtre d'une personne détestable et Agatha qui se met dans des situations inimaginables pour conquérir son voisin.

Cependant, j'ai été agréablement surprise de voir que l'auteure a su renouveler la recette de cette série savoureuse en y rajoutant de nouveaux ingrédients. Je ne peux tout vous dévoiler ici mais ce que je peux vous dire c'est qu'on voit Agatha évoluer tant dans sa carrière de détective amateur que dans son comportement. En proie à d'affreux doutes sur ce qui lui convient vraiment, l’héroïne montre une face cachée d'elle-même plus douce et plus fragile.

Du coup, certaines personnes se rapprochent d'elle... une cerise sur le gâteau qui annonce un 5eme tome particulièrement détonnant mais qui laisse sans voix et sceptique. En effet, j'espère que M.C. Beaton n'a pas voulu faire un effet d'annonce, pour justement "relancer la machine" !!


En conclusion ?
J'ai hâte de lire la suite !!!!



Extrait du livre
"Une fois chez elle, elle but plusieurs tasses de café bien noir et contempla, le regard fixe et malheureux, le mur de sa cuisine, avant de se résigner à s'installer au salon pour tenter de trouver, sans succès, un programme de télévision qui lui changerait les idées. Qu'est-ce qui lui était  arrivé ? Elle, Agatha Raisin, la terreur de tous les maîtres d'hôtel du Ritz au Claridge, avait été complètement déstabilisée par ce prétentieux et long repas dans un manoir de campagne."




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre commentaire, j'essayerais de répondre a tous le monde!