Les derniers Romans chroniqués




lundi 2 octobre 2017

[Chronique] Shadowland, tome 3





Parution le 23 juin 2017
chez Bayard
 320 pages - 15.90 E
Série terminé en 3 tomes




Rory pensait avoir échappé à un tueur en série et trouvé refuge sur Juniper Landing, une île paradisiaque. En réalité, elle est morte, et Juniper Landing est un lieu de transition entre la vie et la mort. Sa mission, désormais, est d'accompagner les âmes égarées vers leur ultime destination : la lumière ou Shadowland, l'équivalent de l'enfer. Mais quelqu'un dérègle délibérément cet équilibre et condamne toutes les âmes à l'enfer. Rory est persuadée que le traître n'est autre que Tristan, le garçon dont elle est amoureuse et qui a disparu. Elle finit par le retrouver, mais il est sans connaissance et très mal en point. Qui est donc le véritable responsable du chaos qui règne sur l'île ?
 



Attention: Spoilers si vous n'avez pas lu les tomes précédents.





Pourquoi ce livre ?
Il est rare que je puisse lire la fin d'une trilogie sans devoir attendre des mois voire des années avant que le prochain tome ne sorte. Par bonheur, ce troisième et dernier tome de Shadowland est tombé dans mes mains à pic, juste à la fin de ma lecture du second tome. Je ne pouvais donc pas laisser l'histoire de Rory en suspens sachant que je savais à quel point j'avais hâte de connaitre le fin mot de l'histoire.


De quoi parle-t-il ?
"Ensuite ? Eh bien, on remet la main sur Tristan et Nadia... et ils nous le paieront !" Rappelez-vous cette dernière réplique du seconde tome. Ce que l'on craignait tous est arrivé et nous avons presque la certitude maintenant que notre beau Tristan est celui qui dérègle l'équilibre de Juniper Landing et qui a condamné le père de Rory à Shadowland ! Notre héroïne et les autres CAP n'auront d'autre choix que de retrouver les traîtres afin de rétablir l'ordre tout en gérant l'arrivée des nouvelles âmes qui surpeuplent leur petite île.


Que penser de l'histoire et des personnages ?
Comme pour les tomes précédents, j'ai dévoré ce livre d'une traite quasiment tellement l'histoire de Kate Brian est addictive, cependant j'avoue avoir été déçue par une fin qui pour moi est trop rapide et bâclée. Mais commençons par le commencement ! Ce qui est appréciable dans cette trilogie, c'est qu'il n'y a aucun temps mort entre chaque tome. Il m'a suffit de relire le dernier chapitre du second tome pour revenir en plein dans l'histoire vu que le tome trois s'enchaine directement. La lecture se fait aisément, les pages défilent et les recherches se poursuivent. La pression ressentie dans le premier tome réapparaît même si elle n'est pas aussi importante et le développement des mystères de l'île et de ses habitants que nous avons observé dans le second ne cesse également ce qui nous permet de ne pas nous poser trop de questions et d'être satisfaits du déroulement de l'histoire.

L'autre point positif dans ce dernier tome est l'apparition de plusieurs nouveaux personnages, ce qui donne un second souffle à l'histoire. Évidemment, l'auteur fera tout pour nous tromper en intégrant ces "nouveaux hôtes" dans les problèmes de Juniper Landing. Mais on ne me la fait pas à moi ! J'avais une idée de qui était derrière tout ça et je suis ravie de ne pas m'être trompée. C'était un pari risqué mais j'ai tenu bon ! Malheureusement, je ne peux vous en dire plus !

Parlons maintenant de ce qui m'a chagrinée dans ce tome et qui sont les causes de ma note inférieure aux deux tomes précédents. Tout d'abord... le dénouement final ! Je ne dis pas qu'il était mauvais, loin de là. Cette trilogie restera une excellente série que je continuerai de conseiller mais l'auteur nous avait tellement habitués à un haut niveau de suspense et de révélation que celle-ci m'a paru nous donner la fin trop facilement. Il manquait quelque chose qui compliquerait un temps soit peu l'histoire, or là j'ai l'impression que tout s'est passé rapidement et presque sans difficultés. Dommage !

L'autre point négatif qui je pense fera l'unanimité pour tous les lecteurs de cette trilogie et l'insertion d'un triangle amoureux qu'on voyait arriver à dix kilomètres mais auquel on ne croyait pas ! J'ai toujours apprécié ce roman et cette auteur pour la façon qu'elle a de séparer sentiments amoureux et amicaux. J'avais plaisir à ce que chaque personne ne soit pas attirée par toutes les autres comme on a tant l'habitude de faire maintenant dans les romans mais... bam ! Il a fallu que ça arrive une fois de plus ! Un triangle amoureux qui pour moi n'a pas sa place ici et qui de plus n'apporte rien à l'histoire. J'aurais préféré une fin plus poussée et moins de love story mais il faut croire que tout ne peut jamais être parfait !


En conclusion ?
Ce tome est loin d'être parfait et est même le moins abouti de tous mais cette trilogie n'en ait pas pour autant mauvaise, au contraire. Shadowland a su m’engouffrer dans son monde en provoquant toute une palette d'émotions que je ne pensais pas découvrir au départ. Ce mélange de thriller et de fantastique a su combler mes attentes de lectrice et je ne peux que vous conseiller cette trilogie.

Merci aux éditions Bayard pour cette découverte.



Extrait du livre

"Je n'ai pas pu m’empêcher de me demander pour la millième fois : "Pourquoi ?" Pourquoi Tristan avait-il fait ça ? A Aaron, à Jennifer, à mon père... à nous tous. Qu'avait-il à y gagner ? Et, beaucoup plus égoïstement, pourquoi m’avait-il fait ça, à moi ? Pourquoi m’avoir embobinée et séduite ? Pourquoi m’avait-il incitée à croire cet endroit, en notre mission, pour ensuite me tourner le dos, me trahir et détruire notre univers ? "





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre commentaire, j'essayerais de répondre a tous le monde!