Les derniers Romans chroniqués




vendredi 1 décembre 2017

[Chronique] Irïan, tome 1: Semblables






Parution le 4 décembre 2017
chez Nats Edition
 464 pages - 16.00 E
Série en cours




Étudiante en astrophysique, Naya prépare sa thèse à l’observatoire du Cantal. En cette nuit du 12 août 2012, la doctorante, son directeur de thèse et sa collègue observent les Perséides. Ce soir, rien ne va. Quand les météorites finissent par se dévoiler, ce n’est pas un caillou qui tombe dans le jardin de l’observatoire, mais un vaisseau aux allures d’insecte… Irïan est venu chercher sa pilote.








Pourquoi ce livre?
Je remercie Merry de Nats Éditions ainsi que son équipe pour m'avoir fait confiance. J'ai eu l'opportunité de pouvoir vous présenter ce livre avant sa sortie. Être sélectionnée pour une nouveauté de cet acabit est une véritable chance. La joie que j'ai eue de voir ce roman arrivé est difficilement descriptible. J'avoue que rarement recevoir un service presse ne m'a pas autant fait vibrer. Je n'ai pas longtemps hésité à postuler car le résumé est vraiment très alléchant, et si vous êtes là pour avoir suivi son parcours au gré des blogs alors vous devriez courir  à la bibliothèque avant même la fin de ma chronique... Mais suivez-moi encore un peu que je vous explique quelle est la raison de cet engouement.


Que pensez de lui?
D'après les propres termes de Nats Éditions, il s'agit d'un space opéra. Cela résume plutôt bien le livre puisqu'il s'agit d'une histoire fantastique qui ne se situe pas toujours sur notre planète, ni notre galaxie, ou même ... (je vous laisse le choix du terme approprié... non je ne suis pas sadique du tout ^^ en fait si mais il vous faudra donc vous plaindre à l'auteure c'est son œuvre).

Ce livre démarre par une description de notre magnifique région. Car comme vous le savez désormais, Sharlene, Carine et moi, vivons en Auvergne et nous en sommes très fières. J'ai trouvé les descriptions tellement réalistes que je n'avais qu'à fermer les yeux pour voir ce paysage de verdure (ou regarder par ma fenêtre mais pour vous cela risque d'être plus compliqué). L'auteure doit être près de nos lieux de vie ou au moins y être venue et être tombé amoureuse de ce coin de verdure sauvage voir, par endroits vierges de notre présence intrusive.

Je vais devoir vous donner quelques détails afin de vous inciter à découvrir l'histoire sans pour autant vous en dire trop afin de ne pas avoir l'effet inverse. Je m'excuse donc d'avance si je vais trop loin à votre convenance. (Vous avez vu les efforts de language que je fais!)

Irïan est un vaisseau spatial non humain, qui atterrit dans le Cantal près d'un observatoire afin de venir chercher sa pilote. Pilote, qui a des caractéristiques particulières et n'est pas interchangeable comme peuvent l'être les pilotes de voitures terrestres. Partir avec lui sera une décision aisée à prendre mais prendre part aux événements qui découleront de ce choix ne sera pas aussi simple pour nos trois scientifiques. Ils vont découvrir des extraterrestres mais pas forcément des bonshommes verts, qui vont les toucher, mais aussi les entraîner sur des chemins ardus. Afin de nous sauver, Naya et ses amis vont mettre leur vie en danger et faire leur maximum. De nombreuses quêtes vont amener Naya et le lecteur à se poser des questions sur l'honnêteté du semblable et sur les éléments qu'il peut nous cacher.

J'ai apprécié la diversité des personnages, que ce soit par leurs sexes, leurs caractères ou leurs natures. Je ne vais parler exclusivement que de Naya, car pour vous expliquer mon ressenti sur les autres, je me verrais dans une situation compliquée qui risquerait de vous en dire trop. sur ce qui vous attend et même si je désire vous projeter au coeur de l'histoire, je veux que vous en savouriez chaque chapitre, chaque page, chaque ligne et mot.

Naya est une jeune femme, vive d'esprit, altruiste et affirmée. Elle ne réfléchit pas de la manière courante et suit plus son instinct que la plupart des gens.Quand on l'agresse elle répond sur le même ton, son instinct la pousse à se défendre quand bien même elle ne comprend ce qui se passe. Elle a une capacité d'adaptation hors du commun, et elle possède une capacité de compréhension qui lui permet de rebondir sur des informations qui feraient bondir tout un chacun. Concernant son directeur de thèse et sa collègue, dont je vous laisserais prendre connaissance des noms et liens envers Naya, je ne pourrais dire qu'une chose... J'ai bien cru ne pas profiter comme il se doit de personnages si importants. Pas qu'ils ne soient indispensables au déroulement de l'action à proprement parler mais je pense qu'ils aident à cerner Naya et à la faire réfléchir posément. Je la trouve moins incliné à se mettre en danger en leur présence que seule. Mais je vous laisse aussi vous faire une opinion sur la Naya que je préfère...


En conclusion?
La conclusion d'une chronique est toujours un moment compliqué pour moi. Il me faut vous dire si je vous conseille ou non le roman, même si au vu de la note et des derniers paragraphes vous connaissait déjà cette réponse et il me faut aussi vous donner envie de partager cet enthousiasme qui m'a (ou non) transportée. Mon seul regret est de ne pas avoir un semblant de piste pour les questions qu'ont soulevées les réflexions qu'a pu avoir le semblable.

Pour ce roman, les mots me viennent aussi naturellement que le déroulement des lettres, des mots, des faits, des instants sous la plume de cet incroyable magicien. Je regrette déjà les mois d'attentes pour la lecture de la suite mais je suis convaincu d'une chose, Irian va encore vous faire voyager longuement et vous n'en regretterez pas une minute, mais s'il vous plaît, n'ouvrez pas les yeux pendant la durée de la synchronisation où cela pourrait vous mettre dans l'embarras voire pire...



Quand notre nom apparait sur la quatrième.....








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre commentaire, j'essayerais de répondre a tous le monde!