Les derniers Romans chroniqués




vendredi 12 janvier 2018

[Chronique] Il était un secret





Parution le 08 Février 2017
chez Calman-Levy
Collection: Littérature Étrangère
 352 pages - 19.90 E
One Shot



Quand le terrible secret d’une femme peut en sauver une autre des décennies plus tard. En 1975, par une journée de canicule, une virée à la mer entre amis se termine par un accident tragique. Ce même été, Mary, une jeune veuve en mal d’enfant, découvre un bébé abandonné devant sa porte et fait le choix de mentir en le faisant passer pour le sien. Quarante ans plus tard, en 2016, une femme, Beth, qui vient de perdre sa mère, vit dans l’amertume le fait que celle-ci ne lui ait jamais révélé l’identité de son père et ait emporté son secret dans la tombe. Tout ignorer de ses antécédents familiaux se révèle d’autant plus dramatique qu’elle cherche désespérément un donneur compatible pour son petit garçon qui a besoin d’une greffe de rein. En trouvant un vieil article de journal dans les papiers de sa mère, elle parvient à remonter le fil du passé et à découvrir le secret qui pèse sur sa vie depuis son enfance. À la manière d’un puzzle, cette révélation finit par rassembler des personnages qui mènent leur existence dans trois endroits différents – à Manchester, dans une station balnéaire de la côte anglaise et en Australie – sans n’avoir jamais rien su du lien qui les unit.
 



NB : Vous lisez ici une chronique de notre nouvelle chroniqueuse 2018. 
Bienvenue dans notre aventure Marine !!










Pourquoi ce livre ?
Il y a quelques mois j’avais lu son premier livre « Il était une lettre », et je l’avais adoré !!! J’ai donc guetté l’arrivée du second. Outre la première de couverture qui s’avère être quasiment identique au premier livre du l’auteur, on retrouve le chassé-croisé de plusieurs vies à des époques différentes. C’est cet aspect narratif que j’avais beaucoup apprécié dans le premier livre, j’avais donc beaucoup d’attentes à combler… Justement pourquoi ce chassé-croisé ? Comment une décision prise quarante ans plus tôt peut avoir tant d’importance aujourd’hui ? Les témoins du passé oseront-ils l’assumer ? Referaient-ils aujourd’hui le même choix ?


De quoi parle t-il ?
On passe tour à tour de 1975, durant laquelle on découvre l’histoire d’une bande d’amis, des histoires de vie en sommes, à l’année 2016 où Beth lutte, avec son époux, contre la maladie qui menace d’emporter son fils. Ce dernier est dans l’attente d’une greffe de rein. A ces moments difficiles à vivre pour Beth, vient s’ajouter le décès de sa mère Mary. L’occasion pour Beth d’explorer la maison de son enfance, et notamment de partir à la recherche de son passé sur lequel sa mère est toujours restée silencieuse. Un article de journal pourrait peut être bien lui apporter de nouvelles pistes…


Que penser de l'histoire et des personnages ?
J’ai aimé vivre (je suis trop jeune pour pouvoir dire re-vivre !!) les années 70. L’auteur nous parle de musique, de style vestimentaire (vive le pantalon patte d’éléphant), de l’époque où l’on fumait dans les lieux publics, où les smartphones n’existaient pas… bref une plongée dans le passé. On y découvre le récit de liens unissant des amis et membres d’une famille ; liens mis à rude épreuve suite à une sortie dans un parc d’attractions. Tout ne reste pas sans conséquence… 

Les personnages d’âges très différents, arrivent avoir leurs préjugés, leurs vécus, leurs espoirs. Les conventions sociales de l’époque jouent un rôle important. On s’aperçoit également que l’hypermédiatisation de notre époque rendrait impossible aujourd’hui un tel secret, et surtout qu’il perdure autant dans le temps. Est-ce un bien ou un mal ? 

En 2016, Beth et son mari cherche un donneur pour leur fils. Le combat de ces parents est je trouve juste dans la narration. Narration qui sans être trop descriptive, est très cinématographique, et permet de se projeter comme dans un film qui se déroulerait sous nos yeux. Je ne serai pas étonnée qu’il soit adapté en film.

Certains personnages du passé se retrouvent dans le présent. Certains ont beaucoup changé, mais d’autres sont comme figés dans le temps. On les retrouve face à leur choix de l’époque, des décisions prises parfois en une fraction de secondes, les assumer s’avère être une autre paire de manche. J’apprécie que le livre ne se centralise pas sur un ou deux personnages, mais chacun à son rôle à jouer, parfois évident, parfois surprenant !


En conclusion?
Je conserve une petite préférence pour le premier tome, peut être liée à la découverte de l’auteur. Très bon « page turner », pour passer une bonne soirée, malgré deux trois longueurs, lorsque vous l’aurez commencé : difficile de le refermer ! Et n’oubliez pas : tout se sait un jour…

Sortie prévue en poche le 31 janvier 2018 !! Et déjà dans toute bonne bibliothèque !



Extrait du livre

" Elle avait épousé Thomas Roberts une première fois à cinq ans dans la cour de récréation. La cérémonie avait été planifiée depuis des semaines, et lorsque le grand jour était arrivé, elle avait mis un rideau de sa mère en guise de voile qu’elle avait fait tenir avec une couronne tressée de marguerites – tout le monde était tombé d’accord pour dire qu’elle avait l’air d’une vraie mariée. Thomas lui avait donné un bouquet de fleurs des champs qu’il avait cueillies au bord du chemin en venant à l’école, et ils s’étaient tenus là, main dans la main, pendant que le petit Davy Stewart officiait. Le discours de ce dernier était perturbé par un fort bégaiement, et derrière ses lunettes aux verres épais comme des culs de bouteille, ses yeux paraissaient aussi gros que ceux d’un galago ; mais il était enfant de chœur, et ce qu’ils avaient de mieux à leur disposition pour jouer les prêtres. "
 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre commentaire, j'essayerais de répondre a tous le monde!