Les derniers Romans chroniqués




lundi 7 mai 2018

[Chronique] Calendar Girl: Mars





Parution le 2 mars 2017
chez Hugo Roman
 155 pages - 9.95 E
Série en cours




Avant de s’envoler vers sa prochaine mission, Mia fait un petit séjour à Las Vegas où elle retrouve sa sœur et sa meilleure amie. Elle en profite pour aller rendre visite à son père qui est toujours dans le coma. Elle a rendez-vous avec son usurier pour lui remettre le deuxième versement, et cette rencontre n’est pas des plus sympathiques ! Mais la voilà à nouveau dans un avion, direction Chicago, pour y retrouver le bel Anthony Fasano, propriétaire d’un restaurant italien.







Pourquoi ce livre ?
Les Calendar Girl sont des livres que je qualifie de distraction ! Ils sont faciles et rapides à lire et ont l'avantage de faire office de transition entre deux livres à l'histoire un peu plus poussée. Avant de commencer ma prochaine lecture, j'avais besoin de ce genre d'histoire. Une histoire qui, que je l'aime ou non, ne me prend pas la tête.


De quoi parle t-il ?
Nous retrouvons Mia directement après son séjour à Seattle avec Alec pour y rencontrer son troisième client qui n'est autre que le propriétaire d'une grande chaine de restaurant italien : Anthony Fasano. Comme ces précédents clients, Anthony est beau, riche et séduisant seulement cette mission donnera un peu plus de fil a tordre à notre Mia car ce dernier est aussi gay ! Son défi : se faire passer pour la fiancé parfaite auprès de l’entourage d'Antony afin de ne pas lui faire perdre son héritage.


Que penser de l'histoire et des personnages ?
Après son histoire du mois de février avec Alec, Mia était devenue tellement greluche que tout dans son personnage m’insupportait. Je n'avais qu'une seule hâte : Qu'elle retrouve son caractère et sa fierté ! Chose qu'elle a pour mon plus grand plaisir fait ! Des les premières lignes, Mia fera un détour chez elle à Las Vegas pour y revoir son père toujours dans le coma, sa sœur et sa meilleure amie mais également pour faire face à son usurier qui est à ce jour la seule personne capable de "l'anéantir". Cet affrontement a su redonner un coup de fouet à la série et me redonner un espoir de voir Mia galérer un peu plus dans sa mission principale.

Concernant son contrat du mois de Mars, j'ai trouvé l'histoire très sympa et cela m'a fait énormément penser à l'une des problématiques secondaires de la Série Sense8 (ceux qui ont suivi la série, sauront de quoi je parle). Le fait de "priver" Mia de sexe nous donne un autre aperçu de sa personnalité mais surtout nous fait voir notre héroïne sous un œil qui ne sera pas contrôlé par sa libido.

La relation qu'elle entretien avec Hector, le compagnon de Tony est très sympa même si j'ai eu peur qu'elle rentre trop dans les stéréotypes par moment. Un homme homo-sexuel qui devient ton meilleur ami en deux secondes, ton confident, qui fait des petits caprices et a des gouts inégalés pour la mode... Heureusement, il s'est avéré que notre petit Hector est un personnage beaucoup plus complexe et attachant qu'au premier abord. Je suis d’ailleurs assez surprise par l'importance qu'il a dans le récit comparé à celui qui ai censé être l'autre personnage principal: Tony. En effet, nous ne savons pas grand chose de ce cher patron de restaurant car ses apparitions se font plutôt rares.

L'autre aspect positif, c'est que l'auteur continue de nous parler des clients des mois précédents de Mia comme si c'était essentiel pour nous de ne pas les oublier. A croire qu'elle nous prépare quelque chose et qu'on risque de les revoir bien plus vite qu'on ne le pense... Pour ma part, je suis toujours dans la "Team Wes" qui m'avait complétement conquise le premier mois. A voir si je change d'avis ou non par la suite...


En conclusion ?
J'avais peur qu'Audrey Carlan ne nous donne une certaine redondance dans ses histoires sauf qu'elle a su parfaitement associer l'érotisme à la la romance avec cette histoire. Dans ce tome, il n'est pas question que de sexe mais aussi d'amour et de sentiments. Un amour pur, sincère mais qui ne peut être libre a cause du regard et de l’intolérance d'autrui. Un roman très agréable a lire et qui pour ma part a fait son boulot.



Extrait du livre

"Je me tourne brusquement et en deux enjambées je suis nez à nez avec lui. Je suis si près que mon souffle fait voler ses cheveux.
- si j'étais toi je ferais très attention en me laissant t'approcher quand tu es vulnérable.
- ah mais tu sais à quel point j'aime jouer Mia ricane t il.
- eh bien ne mise pas sur moi mon pote parce que ce sera le dernier pari de ta vie. Je ne serai pas tenue pour responsable de ce qui t'arrivera dans ton sommeil. J'entends déjà ma déclaration aux flics je dis en me redressant et en faisant la mou. " c'était un accident monsieur l'agent je vous le jure. On faisait l'amour il aimait que ce soit brutal. Je ne pensais pas qu'il étoufferait. Il était en train de jouir et l'instant d'après.... il était parti....
Je reprend un air déterminé et le regarde de haut. Je le vois déglutir mais en dehors de cela il ne semble pas affecté par ma menace. "



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre commentaire, j'essayerais de répondre a tous le monde!