Les derniers Romans chroniqués




vendredi 22 juin 2018

[Chronique] Le cas Fitzgerald





Parution le 2 mai 2018
chez JC Lattes
 420 pages - 23 E
One shot




Des originaux de Fitzgerald, d'une valeur inestimable, sont volés à l'Université de Princeton. Bruce Cable, libraire spécialisé dans les ouvrages de collection à Santa-Rosa, en Floride, pourrait bien être mêlé à l'affaire. Mercer Mann, une jeune romancière, est contactée par une mystérieuse femme pour découvrir les secrets de Bruce.










Pourquoi ce livre ?
J'ai vu beaucoup de films tirés des romans de John Grisham comme La Firme ou L'affaire Pélican mais je n'avais jamais lu cet écrivain. Aussi, quand le service presse de JC Lattés nous l'a proposé, j'ai sauté sur l'occasion.

De quoi parle-t-il ?
Après le vol des manuscrits de Fitzerald dans une grande université, un cabinet d'assurances demande à Mercer, une jeune écrivain de se rapprocher d'un libraire, Bruce Cable, soupçonné d'avoir récupéré les documents.


Que penser de l'histoire et des personnages ?
Ce livre m'a déroutée. Je m'attendais tellement à un roman du même genre que ceux portés à l'écran que, du coup, j'ai été déçu par ce livre pendant un moment, jusqu'à ce que je comprenne mon erreur. 

Au lieu d'un thriller traitant des injustices du système américain, je me suis retrouvée à papoter avec un libraire et des écrivains sur le monde des livres, certes intéressant mais inattendu. Évidemment, le synopsis indiquait bien les métiers des personnages mais je n'avais pas compris que cela serait le sujet principal du roman.

De plus, la simplicité et la concision chères à l'auteur ne m'ont pas aidé à accrocher à l'histoire : on sait dès le début qui est le coupable et comment va se dérouler l'intrigue. Il n'y a donc pas  rebondissements et peu de suspense. 

La quatrième de couverture faisant mention d'"ennuis" que devrait subir Mercer et de ciel qui devait "s'assombrir", je pensais qu'il y aurait plus d'actions que cela et je n'ai malheureusement pas réussi du tout à m'identifier aux personnages qui manquent de profondeur pur moi. On a du mal à savoir ce qu'ils ressentent vraiment vis-à-vis des autres et cela est perturbant. 


En conclusion ?
Je crois que j'aurais apprécié à sa juste valeur cette aparté de l'auteur si j'avais déjà lu quelques-uns des romans énoncés ci-dessus malheureusement je repars déçu de ma lecture.



Extrait du livre

-"Je ne suis pas très fan du genre "fiction historique". C'est un récit ou un leurre ? Je trouve ça  quelque part malhonnête de modifier le passé de gens qui ont réellement existé et de leur faire accomplir des choses qu'ils n'ont jamais faites. D'accord, ils sont morts, mais cela ne nous donne pas le droit pour autant de réécrire leur vie. En particulier leur vie privée. Moi,cela me dérange."




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre commentaire, nous essayerons de répondre a tous le monde!