Les derniers Romans chroniqués




vendredi 6 juillet 2018

[Chronique] Agatha Raisin enquête, Tome 6 : Vacances tous risques





Parution le 31 mai 2017
chez Albin Michel
 270 pages - 14 E
Série en cours




God damned ! Voilà que James Lacey, le charmant voisin d'Agatha Raisin, a disparu ! Renonçant à lui passer la bague au doigt, comme il le lui avait promis. C'est mal connaître Agatha. Délaissant son village des Cotswolds pour Chypre, où James et elle avaient prévu de célébrer leur lune de miel, elle part sur les traces de l'élu de son cœur, bien décidée à lui remettre la main dessus ! Mais à peine l'a-t-elle retrouvé, pas le temps de s'expliquer : une touriste britannique est tuée sous leurs yeux. Fidèle à sa réputation, Agatha se lance dans l'enquête, quitte à laisser filer James, las de ses excentricités...
 


Attention: Spoilers si vous n'avez pas lu les tomes précédents.








Pourquoi ce livre ?
Je suis une inconditionnelle de la saga et mon chéri le sait bien. Du coup, de temps en temps, il m'offre un livre de cette auteure, pour ma plus grande joie ; un grand merci à lui :)


De quoi parle-t-il ?
Agatha Raisin, la cinquantaine, businesswoman réputée, décide de prendre une retraite bien méritée en achetant une petite maison dans un village des Cotswolds. Dans chaque tome, notre héroïne préférée se retrouve impliquée malgré elle dans un meurtre, qu'elle s'emploie à résoudre.

Dans ce roman, Agatha a décidé de partir en Chypre récupérer son ex, James. Elle y fait connaissance d'un groupe de touristes, dont l'un d'entre eux se fait tuer.


Que penser de l'histoire et des personnages ?
Cette histoire est une des meilleures de M.C. BEATON que j'ai lu jusqu'ici. Le dernier récit m'ayant laissée sur ma faim, je craignais que la saga ne s'essouffle pour de bon. Cependant, il n'en est rien, d'autant plus que la carrière de détective de notre Agatha prend ici une tournure internationale. De plus, l'auteure fait toujours preuve, pour notre plus grand bonheur, d'ingéniosité quant au choix de l'arme du crime. J'avoue que je n'aurais jamais trouvé !! Enfin, l'intrigue est parsemée de descriptions du paysage et de récits historiques ; ce qui nous ancre un peu plus dans le roman.

Notre héroïne reprend du poil de la bête par rapport à James, qui en prend plein son grade et c'est bien fait pour lui ! Je me demande souvent ce qu'elle lui trouve !! Même si elle collectionne dans ce livre les hommes qui la rejettent (ce qui m'horripile), je ne peux qu'apprécier l'humanité de ce personnage. Enfin ! une wonder woman qui galère autant que nous avec la gente masculine, munie d'une garde-robe démesurée et criant pourtant avec désespoir : "j'ai rien à me mettre !!!". Et quelle belle fin que celle proposée par M. C. BEATON, une de celles qui peuvent survenir sans problème dans notre monde réel, à condition de laisser ouverte notre porte...


En conclusion ?
Cet opus m'a réconciliée avec Agatha, à mon grand soulagement ! Le récit est toujours d'un humour exquis grâce à la plume légère d'un écrivain qui ne prend rien au sérieux. Vivement la suite !



Extrait du livre

"- Vous et vos histoires de détective ! répliqua Olivia avec un rire nerveux. Vous êtes sûre que vous ne preniez pas vos rêves pour des réalités ?
- Moi ? Certainement pas ! répondit Agatha avec véhémence. J'ai collaboré avec la police de Mircester dans plusieurs affaires.
- Puisque vous le dites, intervint Harry Tembleton sur un ton dédaigneux.
- Dis-leur James ! l'implora Agatha.
- Il est exact qu'Agatha, en interférant dans des enquêtes pour meurtre, a réussi à pousser le meurtrier ou la meurtrière à se dévoiler" répondit James platement.
Agatha le regarda interloquée : "Si tu étais une femme, James, on pourrait te traiter de garce."




2 commentaires:

Merci de votre commentaire, nous essayerons de répondre a tous le monde!