Les derniers Romans chroniqués




lundi 30 juillet 2018

[Chronique] Calendar Girl: Mai





Parution le 4 mai 2017
chez Hugo & Cie
Collection: Roman
 156 pages - 9.95 E
Série terminée en 12 tomes




C'est à Hawaï que nous retrouvons Mia. Elle est engagée par une célèbre marque de maillots de bain. Angel D'Amico a créé une nouvelle ligne pour les filles plantureuses, et Mia sera son mannequin vedette. En arrivant dans ce lieu paradisiaque, Mia découvre son partenaire, le second modèle Taï Niko, dont le corps musclé et les tatouages tribaux la font immédiatement fantasmer.









Pourquoi ce livre?
Je ne lis que vraiment tres peu en ce moment mais contre toute attente, s'il y a bien une saga que je peux continuer sans avoir de grosses attentes, ni ne me prendre la tête, c'est celle d'Audrey Carlan.


De quoi parle t-il?
Pour le mois de Mai, Mia a rendez-vous à Hawaï pour être l'égérie d'une célébrè marque de maillot de bain créé pour les femmes plus rondes. Son partenaire, Taï Niko ne la laissera des le départ pas indifférente mais avant cela, Mia retrouve Gina ainsi que sa petite sœur qui lui présentera son petit ami.


Que penser de l'histoire et des personnages?
Comme toujours, c'est un pur plaisir de retrouver notre héroïne qui s'améliore de jours en jours. Pour une fois, l'histoire n'était pas uniquement centré sur elle pour laisser de la place aux personnes qui l'entourent  dans sa vie quotidienne quand elle n'est pas escort. C'est ainsi que nous en apprenons davantage sur Maddy, la mignonne petite sœur qui pour ma part ne restera pas si mignonne... En même temps avec un modèle comme Mia, difficile de rester sage! Cette partie du livre était réellement agréable à découvrir et changeait complètement des habitudes de l'auteur.

Concernant la partie plus... Hot, il est clair qu'une fois de plus l'auteur réussi son coup à nous faire fantasmer sur le beau Taï qui, il faut le dire "envoi du rêve"'! Je dirai même qu'il atteint pour ma part une popularité égale à celle de Wes, son client de janvier qui est depuis le départ mon petit chouchou. Taï est touchant et assez émouvant. de part son mélange de maitrise de ses actes mais de perte de confiance en lui. Ces aspects font de lui une belle personne que l'on prendrai je pense plaisir à rencontrer. Sa culture est également intéressante et j'aurais adorais en savoir davantage à ce sujet. Mais alors pourquoi une note si sévère me direz vous?

Si j'ai apprécié le coté relationnel et fusionnel entre Mia et son partenaire, j'ai trouvé cela dommage de ne pas développer le coté professionnel de la vie de Mia. L’auteur nous présente des le départ son client, le célèbre Angel d'Amico et sa femme qui ont l'air à eux deux d'avoir un charisme assez intéressant mais ne développe rien de plus sur eux, ni sur la mission de Mia à Hawaï. Pourquoi les présenter de cette sorte dans ce cas? Cela est bien dommage d'autant plus qu'être la mannequin la plus canon pour une ligne de femmes fortes aurait pu avoir sa dose d'anecdotes croustillantes. A croire que Mia ne bossait jamais et que son voyage à Hawaï ne consistait qu'à être avec Taï et à s'éclater.

Je suis cependant ravie de la fin de ma lecture car si vous vous en rappelez bien, je vous avez annoncé des le départ dans ma chronique du mois de janvier que j'attendrai avec impatience le jour  ou Mia n'aura pas un client super jeune, super musclé et super canon, et c'est apparemment ce qui risque d'arriver pour le mois de juin. Je vais donc très vite me précipiter sur la suite des aventures de Mia pour enfin voir comment se passe les choses dans ces conditions!


En conclusion?
J'ai comme d'habitude pris plaisir à découvrir la suite des aventures de notre héroïne auquel on s'attache de plus en plus et je risque de vite vous en reparler.



Extrait du livre

"- Tu sais, un jour, un homme tombera à genoux à tes pieds et il suppliera le ciel de te garder à ces côtés à jamais.

- Je l'espère, oui. Et toi, tu ne penses pas que l'amour de ta vie est au coin de la rue ?

Il niche ma tête dans son cou et nous continuons à danser, comme si nous étions seuls au monde, bercés par la musique.

- Parfois, je me dis que je ne trouverai l'amour que dans une autre vie."



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre commentaire, nous essayerons de répondre a tous le monde!