Les derniers Romans chroniqués




lundi 23 juillet 2018

[Chronique] Le cycle du soleil noir, tome 1 : Le triomphe des ténèbres




Parution le 4 avril 2018
chez JC Lattes
 480 pages - 22.00 E
Série en cours



Dans une Europe au bord de l abîme, une organisation nazie, l'Ahnenerbe, pille des lieux sacrés à travers le monde. Ils cherchent à amasser des trésors aux pouvoirs obscurs destinés à établir le règne millénaire du Troisième Reich. Son maître, Himmler, envoie des SS fouiller un sanctuaire tibétain dans une vallée oubliée de l Himalaya. Il se rend lui-même en Espagne, dans un monastère, pour chercher un tableau énigmatique. De quelle puissance ancienne les nazis croient-ils détenir la clé ?
À Londres, Churchill découvre que la guerre contre l'Allemagne sera aussi la guerre spirituelle de la lumière contre l'occulte.
Ce livre est le premier tome d'une saga où l'histoire occulte fait se rencontrer les acteurs majeurs de la Seconde Guerre mondiale et des personnages aux destins d exception : Tristan, le trafiquant d'art au passé trouble, Erika, une archéologue allemande, Laure, l héritière des Cathares...

 











Pourquoi ce livre ?
Nous avons le privilège de recevoir des services de presse de la part de la maison d’édition JC Lattes et lorsque j’ai vu qu’ils éditaient le dernier Giacometti Ravenne, mon petit cœur de lectrice a fait trois tours sur lui-même !!

Dans les précédents romans, le duo d’auteurs, l’un journaliste, le second maître franc-maçon, nous amenait à la rencontre du commissaire Marcas, au cœur de ses enquêtes toujours teintées de franc- maçonnerie. J’ai toujours aimé ce style subtil mêlant faits romancés et faits réels, nous permettant de découvrir, l’air de rien, les rites et traditions francs-maçons, loin des clichés surmédiatisés sur le sujet.


De quoi parle t-il ?
Dans ce livre nous quittons le Commissaire Marcas pour une nouvelle saga. Ils ont fait des recherches
dans les archives du troisième Reich, découvrant des aspects ésotériques inconnus du grand public. Une partie des faits a bien entendu était romancée, mais à la fin de l’ouvrage les auteurs ont l’honnêteté de faire le tri entre le vrai et le faux. Nous suivrons donc parallèlement la résistance française et anglaise, et l’ascension allemande du Reich, ascension aux origines plus bien ésotériques et nébuleuses que ne le laisse présager ce parti à l’organisation militaire.

Certains faits me surprirent totalement, à titre d'exemple j’ignorais que parmi les dirigeants nazis les plus gradés l’un d’entre eux fit une collection de soutiens-gorges, ou encore qu’une expédition au Tibet fut menée pour récupérer des reliques religieuses…


Que penser de l'histoire et des personnages ?
Tristan, Malorney, Himmler, et bien d’autres, sont nos compagnons de ce voyage dans le temps. Ainsi pour une même période les auteurs nous invitent à suivre des faits se déroulant tant à Londres, et pourquoi pas dans le cabinet de Monsieur Winston Churchill, que les pensées du Führer à Berlin organisant ses prochaines offensives militaires, que les résistants dans les campagnes françaises.

Le seul (tout petit) bémol de cet ouvrage, est que les faits sont tellement nombreux et denses, que j’avais parfois quelques difficultés à imaginer que nous étions toujours en mai 1941, et avait l’impression que des années s’étaient écoulées en quelques pages.


En conclusion?
Ce premier tome s’achève au cours de l’année 1941, et annonce une suite toute autant teintée de mystère et d’aventures. J’ai quitté avec une certaine tristesse ce roman, faisant trainer les dernières pages je dois bien l’avouer. Une histoire très bien documentée, fournie en rebondissements et en aventures. C’est une approche de la seconde Guerre Mondiale qui m’a plus, et j’attends (non sans une certaine hâte) la suite.

Alors si vous êtes un adepte du duo GIACOMETTI-RAVENNE : lancez-vous !
Si vous êtes des adeptes de Raymond KHOURY ou Steve BERRY : lancez-vous !!
Si vous n’êtes dans aucun des cas précités, alors… LANCEZ-VOUS !!!!



Extrait du livre

" Le traducteur prit de nouveau la parole. Au fur et à mesure le moine se fermait. Il glapit quelques
mots et cracha par terre. Le traducteur ouvrit de grands yeux et hocha la tête.
- Il faut égorger une chèvre bénie par le lama supérieur de Lhassa. Hélas, nous n’avons pas de
chèvres.
L’officier allemand sourit. Puis, sans un mot, sorti un couteau accroché à con ceinturon. Il le brandit à la faible lueur du feu, ses yeux bleus semblaient refléter l’éclat métallique de l’acier. Sa voix se répercuta sur les parois des murs.
- Dites-lui que j’appartiens moi aussi à un ordre spirituel, la SS, et ce poignard m’a été remis
par mon chef, Heinrich Himmler. Sur lama il y a une devise gravée : « Mon honneur est ma
fidélité. »  "

 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre commentaire, nous essayerons de répondre a tous le monde!