Les derniers Romans chroniqués




vendredi 3 août 2018

[Chronique] Bourbon Kid, tome 4: Le livre de la mort




Parution le 26 avril 2012
chez Sonatine
Existe chez le Livre de poche
464 pages - 21 €
Série en cours (ou pas)



Il est sans doute préférable pour votre bien-être que personne n’inscrive jamais votre nom dans Le Livre de la mort, sans quoi il vous resterait très peu de temps pour formuler vos dernières volontés. Aussi on peut aisément comprendre que celui-ci fasse l’objet de multiples convoitises, en général assez mal intentionnées. Et que quelques contrariétés guettent son actuel détenteur, l’infortuné Sanchez.

Officiellement mort, le Bourbon Kid, le tueur le plus impitoyable que la terre ait jamais portée, devrait, pour sa part, pouvoir aspirer à des jours heureux en compagnie de Beth, son amour de jeunesse enfin retrouvé. Encore faudrait-il que sa nouvelle identité reste secrète, sans quoi ses nombreuses victimes et ses ennemis, plus nombreux encore, pourraient bien s’unir pour élaborer une terrible vengeance. Mais quand Beth est kidnappée et qu’il s’avère être le seul à pouvoir sauver la petite ville de Santa Mondega d’un terrible bain de sang, le Bourbon Kid n’a plus qu’une solution : revenir d’entre les morts. Plus sauvage et impitoyable que jamais.










Pourquoi ce livre ?
J'avais lu à l'époque de sa sortie le premier et  les trois tomes suivants, mais mes finances m'avaient fait mettre de côté quelques séries, dont celle-ci. Il y a quelques temps, dans la file d'attente pour rencontrer Guillaume Musso lors de sa dédicace à Clermont-Ferrand, j'ai largement eu le temps de regarder les étagères, 3h dans une librairie, quelle horreur.. pour le porte-monnaie ^^. C'est donc presque par hasard, que le tome 4 et 5 sont tombés entre mes mains.


De quoi parle t-il ?
Il s'agit d'un tueur sanguinaire, le Boubon Kid. Lors des précédents tomes, nous l'avons haï, craint puis plaint. Désormais, il a retrouvé son âme et son nom : JD. Mais pour combien de temps ? En effet, sans elle, Bourbon Kid est un tueur sans pitié, doué et respecté. Mais avec elle, il n'est que l'ombre de lui-même et incapable de l'intransigeance que réclame son métier et sa ville.

Il décide de redevenir lui-même et de réapparaître dans la vie de Beth la skizo. Malheureusement, les événements vont mettre leur couple ainsi que la vie de Beth en danger. Pour la sauver il va devoir décider ce qui est le plus important : son âme ou elle.


Que penser de l'histoire ?
J'ai été emportée par l'histoire mais le délai entre les tomes précédents et celui-ci m'a pas mal handicapée dans ma lecture. Dur dur de ce souvenir de qui est qui et pourquoi tel événement a eu lieu. En effet, il y a beaucoup de références aux livres précédents donc une relecture peut s'avérer utile si vous ne pouvez enchaîner.

Comme à son habitude, Anonyme, nous livre là un livre haut en couleur, rouge pour la plupart, sur fond blanc de tempête de neige. Il ne nous épargne jamais. Il aime les détails et déteste les vampires, qu'il fait mourir à tour de bras.

Il apprécie également dérouter ses lecteurs, et laisse un léger espoir à Beth. Je commence d'ailleurs à me dire que ce n'est pas Skizo mais Maso qu'il faudrait l'appeler celle-là !


Que penser des personnages ?
Le Bourbon Kid, qui est pourtant l'anti-héros du livre, n'est pas présent. Il vient, il tue mais pas une seconde on ne le côtoie vraiment. En fait, on ne le voit que sous l'identité de JD, dès que Bourbon Kid est là, pffiou JD s'évapore. On ne peut avoir les deux à la fois, mais surtout, on ne peut suivre le côté obscur que lors des batailles. C'est un peu dommage car j'aimerais bien un tome sur ce qui se passe dans la caboche de ce démon.

Beth.. comment dire.. c'est Beth. On la voit amoureuse mais toujours laissée pour compte par JD. On nous la décrit tellement péjorativement qu'il est difficile de s'y attacher. J'aimerais presque qu'il lui arrive encore des bricoles juste pour que Bourbon le Kid revienne la sauver, ou du moins essayer.

Par contre j'apprécie Sanchez, ce gros barman mal-léché qui pourrait s'avérer un presque héros. Presque, il ne faudrait pas qu'il se mette en danger. Heureusement Flake est toujours là pour lui, et leur relation mérite que l'on y prête attention. Une petite histoire touchante pourrait en naître si Sanchez ne fout pas tout en l'air mais amour ou simple amitié, je ne saurais le dire.

J'aime bien le couple Dante/Kacy aussi. Les muscles et la tête. Et un amour que rien ne semble capable de détruire, surtout avec Bourbon comme protecteur.


En conclusion ?

J'ai passé un agréable moment en compagnie de ces personnages, et je pense que le tome 5 va d'ailleurs remonter en tête de lecture après mes lectures urgentes. Je vous déconseille d'habiter Santa Mondega toutefois, surtout si vous êtes un vampire...



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre commentaire, nous essayerons de répondre a tous le monde!