Les derniers Romans chroniqués




lundi 12 novembre 2018

[Chronique] Léa Ribaucourt, tome 1: Du poison dans les veines





Parution le 18 mars 2015
chez Calmann-Lévy
 304 pages - 19.50 E
Série en deux tomes




Mâcon. Le corps de Paul Humbert, un notable local, propriétaire d’un grand domaine viticole, est retrouvé dans la Saône après une partie de pêche. À la surprise générale, l’autopsie révèle un empoisonnement à l’aconitum napellus, une substance toxique aux effets foudroyants.
Pour Léa Ribaucourt, jeune lieutenant de police, l’enquête s’annonce délicate. Son supérieur, le commissaire Figari, subit la pression des autorités qui veulent éviter tout scandale. La victime, séducteur impénitent, dur en affaires, à l’ambition démesurée, collectionnait les inimitiés. Malgré son tact, Léa se heurte à une véritable conspiration du silence.










Pourquoi ce livre ?
Un passage au Salon du Livre de Royat est toujours pour moi l'occasion de voir les auteurs connus mais aussi de découvrir de nouveaux horizons. J'ai ainsi pu faire la connaissance d'un auteur, Alfred Lenglet, qui écrit des romans policiers, le genre littéraire qui me touche le plus.


De quoi parle-t-il ?
Léa Ribaucourt, une jeune lieutenant de police, est l’héroïne principale de la saga écrite par Alfred Lenglet. Dans ce tome, elle se retrouve confrontée au meurtre d'un viticulteur dans la région. Elle va devoir jouer de diplomatie et de finesse pour déjouer les pièges de l'assassin.


Que penser de l'histoire et des personnages ?
Tout d'abord, je pensais que ce roman ne cassait pas trois pattes à un canard. En effet, j'avais l'habitude des personnages complexes comme Adamsberg (Fred Vargas) ou à haute personnalité comme Nicolas Le Floch (J-F Parot) et Léa paraissait à priori sans histoires, une femme lambda en somme.

L'esprit torturé du premier détective cité permettait à lui seul de résoudre les meurtres plus que les indices donnés ne le faisaient. La détermination et la perspicacité du second ont permis de faire obstacle à moult dangers. Ici, rien de tout cela, l'intrigue policière est mise en avant : tout ce qui concerne sa résolution est détaillée : les procédures, les entretiens avec les témoins, les indices...

L'auteur veut ainsi relater la réalité du terrain telle qu'il l'a vécue (il a été de la partie). On y apprend ainsi les difficultés dues au manque de moyen et d'effectif ainsi qu'il est nécessaire d'avoir le sens de la diplomatie.

De même, nous ne sommes pas dans la série "Les Experts" où les résultats des analyses de sang arrivent dans la journée ! Ce qui est un peu enrageant, quand même !! J'avoue que ce parti pris m'a déroutée mais je me suis surprise vers la fin, libérée de l'aspect psychologique, à faire la liste de tous les indices et tous les témoignages pour essayer de trouver le coupable. Quand à l'intrigue, même si elle n'est pas très originale, elle garde quand même une surprise de taille !! On se dit que l'auteur va procéder comme les autres romanciers, mais finalement non !! Je ne peux vous en dire plus, je suis désolée, il faudra lire le livre !

Léa est finalement attachante, j'apprécie son comportement d'enquêtrice par rapport aux suspects qui est bien expliquée. Elle a à cœur les mêmes valeurs que moi et fait preuve d'humanité envers les suspects même si je trouve des fois qu'elle devrait un peu plus se méfier de certaines personnes. Je pense que les autres tomes vont permettre de faire plus connaissance avec elle et nous dévoiler, qui sait, des pans de sa personnalité qu'on ignore !


En conclusion ?
Une bonne lecture que je recommande !



Extrait du livre

"Rentre chez toi. Profite donc de ta soirée pour te détendre, tu l'as bien mérité...monsieur le contempteur des femmes dans la police ! Que l'on prenne la vie du bon ou du mauvais côté, nous n'en sortirons pas vivants, dit-elle encore, comme une évidence. Alors, malgré les menteurs et les idiots, allons de l'avant !"




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre commentaire, nous essayerons de répondre a tous le monde!