Les derniers Romans chroniqués




lundi 26 novembre 2018

[Chronique] Le labyrinthe, Intégrale





Parution le 02 juin 2016
chez Pocket Jeunesse
 364 pages - 19.50 E
Série terminé en 3 tomes




Thomas, dont la mémoire a été effacée, se réveille un jour dans un nouveau monde où vivent une cinquantaine d'enfants. Il s'agit d'une ferme située au centre d'un labyrinthe peuplé de monstres d'acier terrifiants. Les ados n'ont aucun souvenir de leur vie passée et ne comprennent pas ce qu'ils font là. Ils n'ont qu'un seul désir, trouver la sortie. Pour ce faire, les "coureurs" parcourent chaque jour le labyrinthe pour en dresser les plans – des plans qui changent sans cesse, puisque les murs se déplacent chaque nuit. Le risque est grand mais, dès son arrivée, Thomas a une impression de déjà-vu, il sait qu'il veut être coureur et résoudre l'énigme du labyrinthe.










Pourquoi ce livre ?
Mon chéri m'ayant entraîné au cinéma voir la trilogie (j'avoue que je ne suis pas fan de ce genre de film; qu'est-ce qu'on ne ferait pas par amour lol), il m'a ensuite offert les 3 tomes de la série. Étant immobilisée pendant un long moment, je les ai lus d'une traite; ce qui explique cette chronique d'ensemble.


De quoi parle-t-il ?
L'épreuve raconte la quête d'un groupe de jeunes gens qui, après s'être échappés de l'endroit où ils étaient retenus prisonniers, cherchent à connaître les raisons de cet isolement et à se venger de leurs ravisseurs.


Que penser de l'histoire et des personnages ?
L'histoire est prenante et l'écriture fluide ; ce qui est idéal quand on recherche une lecture pas "prise de tête intégrale", en mode vacances ou arrêt maladie. Cependant, j'ai été gênée par le fait que j'avais déjà vu les films. Je n'arrêtai pas de crier au scandale parce que le réalisateur n'avait pas du tout suivi les livres !!! Mais, après coup, je pense que ce fut un avantage pour moi car, comme ça, je gardai la surprise de la fin.

L'agacement passé, je pus me concentrer sur l'histoire elle-même. J'ai trouvé celle-ci originale et pleine de rebondissements. A chaque fois qu'on pourrait croire avoir le fin mot de l'intrigue, il se passait quelque chose ! J'aurai aimé que l'adaptation au cinéma soit plus fidèle à l'intrigue littéraire car certains faits ont été complétement oblitérés alors qu'ils auraient permis plus de cohérence à l'ensemble.
Concernant les personnages, je me suis attachée à Thomas, qui correspond plus à mes valeurs. Par contre, le comportement de Teresa m'a insupportée car elle est plutôt du genre "la fin justifie les moyens". Mais il est vrai que c'est facile de dire ça quand on est au chaud, allongée sur son canapé !! Je ne sais vraiment pas quel serait mon comportement si j'étais confrontée à une telle situation !!

L'auteur pose ici une question d'actualité : alors que les virus peuvent nous éradiquer de la surface de la Terre et que les tornades, cyclones and co sont de plus en plus nombreux, jusqu'où sommes nous prêts à aller pour survivre ? Accepteriez-vous de sacrifier une partie de la population ? Abrégeriez-vous les souffrances d'un de vos proches contaminé ? Pour ma part, je souhaite ne jamais le savoir...


En conclusion ?
Une bonne lecture que je recommande !



Extrait du livre

"Tue-moi, ou c'est moi qui te règle ton compte. Tue-moi ! Vas-y !
- Newt...

- TUE-MOI ! (le regard de Newt s'éclaircit, comme s'il avait recouvré un peu de lucidité, et sa voix s'adoucit.). Je t'en prie, Tommy. Je t'en supplie.
Avec le sentiment de tomber au fond d'un gouffre noir, Thomas appuya sur la détente."




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre commentaire, nous essayerons de répondre a tous le monde!