Les derniers Romans chroniqués




lundi 18 mars 2019

[Chronique] Paris des merveilles tome 1 : Les enchantements d'Ambremer





Parution le 20 mai 2015
chez Bragelonne
 384 pages - 17.90 E
Série Terminée en 3 tomes




Paris, 1909. La tour Eiffel est en bois blanc, les sirènes se baignent dans la Seine, des farfadets se promènent dans le bois de Vincennes... et une ligne de métro relie la ville à l'OutreMonde, le pays des fées, et à sa capitale Ambremer. Louis Denizart Hippolyte Griffont est mage du Cercle Cyan, un club de gentlemen-magiciens. Chargé d'enquêter sur un trafic d'objets enchantés, il se retrouve impliqué dans une série de meurtres. L'affaire est épineuse et Griffont doit affronter bien des dangers: un puissant sorcier, d'immortelles gargouilles et, par-dessus tout, l'association forcée avec Isabel de Saint-Gil, une fée renégate que le mage ne connaît que trop bien...








Pourquoi ce livre ?
Je n'ai pas vraiment lu ce livre puisque je l'ai écouté. Pourquoi me direz vous? Car la couverture m'avait attiré l’œil et surtout pour la voix enrôleuse de Maud Rudigoz. Pour ceux qui ont lu mes précédentes chroniques, j'avais découvert cette lectrice par le biais de la série Phobos et j'avais déjà était subjuguée. J'ai écouté d'autres lecteurs mais sa voix est celle qui me convient le mieux. Me voici donc partie dans la série Paris des merveilles, et je vous entraîne avec moi si vous le voulez bien.


De quoi parle t-il ?
Il faut déjà comprendre que nous ne sommes pas dans le Paris que nous connaissons mais dans un Paris ayant été modifié par sa rencontre avec la magie. L'univers Streampunk que j'apprécie est présent et décrit très agréablement. Nous allons voir se côtoyer voitures et chevaux, fées et magiciens, gnomes et humains, mages et dragons. Mais que cela ne vous effraie pas! Nous avons un mage, une mage (mais en est-ce une) à non pardon deux mages, une reine.. ou deux, des humains.


Que penser de l'histoire et des personnages?
Griffons est une sorte de détective, il se sert de sa magie pour aider les humains afin de vivre en harmonie avec les créatures de l’outre-monde. Il se retrouve mêler à une histoire plus importante qu'il ne le pense au début. En effet, appelé pour démasquer un tricheur, il va tomber sur un trafic, puis sur une histoire encore plus importante. A cela vont venir se rattacher, deux belles jeunes femmes pour qui son cœur balance, des connaissances et son altruisme. Mais cela va-t-il causer sa perte ou son bonheur? C'est assez difficile à savoir, même pour moi qui ai lu ce tome entier.

Plusieurs personnages centraux vont se succéder, même si Griffon sera le centre de toutes les attentions de l'auteur et que l'histoire se déroule en suivant ses investigations et questionnements. Il a tout du gentleman, bel homme, avec du charme, mage de son état, célibataire ou presque, aristocrate dans sa façon de vivre même si il n'a pas de titre, il n'a pas à se plaindre financièrement et est pourvu d'un majordome/cuisinier/secrétaire : Étienne. Il partage également sa demeure avec Azincourt, chat ailé de son État.

Je ferai l'impasse sur les autres personnages car je risquerai de trop en dire et de gâcher les effets de l'auteur , et donc votre plaisir de la lecture à ce beau roman. Je vais par contre vous parler en quelques mots de Azincourt. On le voit peu mais j'avoue que les scènes où il apparaît m'ont fait rire, ou au minimum sourire. M. Le chat a son caractère, il est hautain, n'aime pas recevoir d'ordres et cs donne un genre d'accent anglais, afin de se faire passer pour un lord !


En conclusion ?
J'ai passé des trajets problématiques avec des travaux, une autoroute fermée et des gilets jaunes sans pour autant voir le temps passé accompagnée comme je l'étais. J'ai voyagé du fond de mon siège dans une capitale féérique, dans un monde que j'adore.

Je vous le dit, si au fil de mes mots je n'ai pas réussi à vous convaincre, cette série est une véritable pépite. Je suis d'ailleurs en pleine hésitation de me les procurer en papier ou en numérique afin de les lire également moi-même. En tout cas, grâce à ce livre, mon année 2018 se finit bien, voir même sur une note de douceur en ce mois de décembre, à quelques jours de Noël et de mon tour dans la capitale, ce livre était une providence.




1 commentaire:

  1. Un univers Streampunk que j'ai envie de découvrir depuis un bout de temps...

    RépondreSupprimer

Merci de votre commentaire, nous essayerons de répondre a tous le monde!