Les derniers Romans chroniqués




vendredi 6 mars 2020

[Chronique] Chroniques des Cinq Trônes, tome 1 : Moitiés d'âme




Parution le 10 octobre 2019
chez Gulf Stream
 524 pages - 20 E
One Shot



"La mägerie n'obéit qu'à un seul principe : elle ne peut s'exercer qu'à deux. Liutgarde le sait. Elle a pourtant fui Ortaire, l'époux qui lui avait été imposé, renonçant ainsi à son pouvoir. Exilée au nord des terres, elle serait morte sans l'aide des caravaniers et de Rollon, un mäge à l'esprit torturé. Epris l'un de l'autre, Liutgarde et Rollon se déplacent en roulottes avec leur communauté dans l'hostile forêt de la Sylverëe, ancien royaume des Faëes de l'Hiver. Mais l'équilibre de cette vie en cavale va complètement basculer, les obligeant à régler les dettes de leurs vies antérieurs. Car dans ce monde tout se sait et tout se paie un jour. Leur pouvoir et leur amour suffiront-ils à les protéger ?"













Ce livre est une véritable œuvre d'art, déjà rien que par l'objet livre. Le sens du menu détail qui anime l'auteur, va jusque dans le choix de la couverture, mais aussi de la tranche de ce roman. Pour tous ceux qui suivent cet écrivain, vous verrez dans ce tome un aboutissement, comme une promesse de pépite avant même d'avoir ouvert la première page. Dur, dur de le lire tant l'on a peur de rayer cette couverture mais quand les premiers mots sont lus, plus rien ne saurait vous en détourner.

Ici le petit peuple est omnis présent, on apprend leurs chutes mais aussi leurs perfidie, leurs instinct de préservation et leurs légendes. J'ai adoré suivre Liutgarde, cette humble (vraiment?) maäegere dans sa fuite, tout en étant à la recherche de l'amour de Rollon. J'ai aimée cet univers. Univers connu mais pourtant encore une fois, je l'ai entrevue par d'autres yeux, et comme à chacun de ses livres je me suis faite emportée sans espoirs de rédemption. Je n'ai qu'un seul et menu but.... lire la suite!




Extrait du livre

" La loyauté était dans l’ordre naturel des choses. Elle régnait chez les animaux. Et même chez les monstres. Il n’y avait qu’avec les Humains qu’elle semblait si rare. "
 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre commentaire, nous essayerons de répondre a tous le monde!